Pour la FEB, il faut maintenant "démêler le n½ud communautaire"

14/06/10 à 12:51 - Mise à jour à 12:51

Source: Trends-Tendances

La Belgique a désormais besoin d'un climat stable et serein, permettant de s'attaquer aux vrais défis fondamentaux pour le pays, a estimé lundi la Fédération des entreprises de Belgique (FEB), en réaction aux résultats des élections du 13 juin.

Pour la FEB, il faut maintenant "démêler le n½ud communautaire"

© Belga

"Le noeud communautaire doit être rapidement démêlé et ne doit en aucun cas reléguer les défis socio-économiques à l'arrière-plan", juge l'administrateur délégué de la FEB, Rudi Thomaes, cité dans un communiqué.

Pour la FEB, des pouvoirs publics efficients au service de la population et des entreprises, un renforcement de la compétitivité des entreprises belges sur le modèle allemand, mais aussi une prise effective de mesures dans le cadre du vieillissement de la population en vue d'éviter des tensions sur le marché du travail constituent les "vrais défis fondamentaux" auxquels la Belgique doit s'attaquer.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires