Portugal : le président tire la sonnette d'alarme

11/06/10 à 10:08 - Mise à jour à 10:08

Source: Trends-Tendances

"Nous en sommes arrivés à une situation intenable", a déclaré le président portugais, Aníbal Cavaco Silva, dans son discours du 10 juin, jour de la fête nationale. Le gouvernement doit éviter à tout prix une contagion de la crise grecque et l'explosion des taux d'intérêt de la dette publique.

Portugal : le président tire la sonnette d'alarme

© Reuters

Le président portugais Aníbal Cavaco Silva a estimé jeudi que son pays se trouvait dans "une situation intenable", appelant à un "contrat de cohésion nationale" pour faire face aux difficultés financières auquel il est confronté.

"Comme j'avais prévenu en temps voulu, nous en sommes arrivés à une situation intenable, a déclaré le chef de l'Etat à Faro, lors de son traditionnel discours du 10 juin, la fête nationale portugaise. Nous avons devant nous beaucoup de travail, une tâche énorme et des sacrifices inévitables. Les responsables politiques ont une responsabilité particulière dans le contrat de cohésion nationale que nous devons établir."

Aníbal Cavaco Silva, qui appartient à la principale formation d'opposition, le Parti social-démocrate (PSD), estime que "c'est sur les Portugais dans son ensemble que doivent se concentrer les priorités d'un agenda politique et social véritablement guidé par les valeurs de la justice et de la cohésion".

Pour faire face au risque d'une contagion de la crise grecque et à l'explosion des taux d'intérêt de la dette publique, le gouvernement socialiste a renforcé le mois dernier ses objectifs de redressement budgétaire, promettant de ramener son déficit de 9,4 % du PIB en 2009 à 4,6 % dès 2011.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires