Plus de 2.600 dénonciations au fisc l'an dernier

11/01/18 à 06:37 - Mise à jour à 06:37

Source: Belga

Après une explosion de plus de 500 % entre 2009 et 2015, le nombre de dénonciations d'un "ami" au fisc semble avoir amorcé une baisse, selon les chiffres du SPF Finances, dont Sudpresse se fait l'écho jeudi.

Plus de 2.600 dénonciations au fisc l'an dernier

© Getty Images/iStockphoto

Le fisc belge a ainsi reçu 2.643 dénonciations l'an dernier, soit 91 de moins qu'en 2016. Le chiffre de 2016 était lui-même déjà en légère baisse par rapport à l'année qui avait précédé.

Les dénonciations peuvent se faire via "divers canaux", précise la porte-parole du SPF Finances, Florence Angelici: "le contact center, les contrôleurs, les services de taxation, le courrier", ou encore les mails. Un dossier est systématiquement ouvert pour chaque dénonciation, assure-t-elle.

"On va ensuite vérifier s'il y a suffisamment d'éléments pour éventuellement démarrer un contrôle", ajoute la porte-parole du SPF Finances, qui précise ne "pas encourager les dénonciations".

"Par rapport au nombre de contrôles que nous effectuons", les dénonciations "restent extrêmement marginales", est-il ajouté.

Nos partenaires