Plan wallon d'investissement: 141 projets sélectionnés pour un budget de 330 millions

24/05/18 à 17:43 - Mise à jour à 17:43

Source: Belga

Le gouvernement wallon a sélectionné 141 projets dans le cadre du programme de financement alternatif Sowafinal 3 du Plan wallon d'investissement, pour un budget de 330 millions d'euros, a-t-il annoncé ce jeudi.

Plan wallon d'investissement: 141 projets sélectionnés pour un budget de 330 millions

© Sowafinal

Cet investissement s'articule autour de deux axes: d'une part les zones d'activités économiques et les zones portuaires afin d'en soutenir le développement, et d'autre part la reconversion des sites à réaménager et des sites pollués pour y établir de nouveaux logements ou de nouvelles activités économiques.

Trente-quatre projets visant des parcs d'activités économiques et neuf projets liés aux ports ont été retenus, pour un montant total de subventions de 217,9 millions d'euros. Entrent dans cette catégorie le renforcement du pôle d'activités économiques de Ghlin Baudour, la poursuite du développement des zones d'activités autour de l'aéroport de Liège ou encore l'extension de la zone trimodale de Montignies-sur-Sambre.

Également retenu dans ce programme, le projet de reconversion du site de Caterpillar à Gosselies s'est vu allouer un montant de 36,8 millions d'euros pour le rééquipement éventuel de ce terrain de 98 hectares.

Par ailleurs, 98 projets, dont 39 dans le Hainaut, 25 dans la province du Luxembourg, 19 en région liégeoise, 10 dans la province de Namur et 5 en Brabant wallon, ont été sélectionnés dans la catégorie des sites à réaménager, pour un montant de 96,6 millions d'euros, 15,4 millions restant à dépenser ultérieurement. Une fois réaménagés, ces espaces devraient pouvoir intéresser les promoteurs, principalement privés, espère la Région.

Ce plan constitue "un effet de levier considérable", a commenté Carlo Di Antonio (cdH), le ministre wallon en charge notamment des zones d'activités économiques, en se félicitant par ailleurs d'avoir "participé au financement de projets qui permettront de dessiner le redéploiement socio-économique de la Wallonie tout en éradiquant de nombreux chancres". "Ce sont également de nouvelles opportunités pour le secteur de la construction", a-t-il ajouté.

"Il est du devoir du politique de créer les conditions au bon redéploiement économique de notre Région. Avec près de 600 hectares mobilisés pour les zones d'activités économiques et près de 100 hectares pour les ports, c'est une étape importante en ce sens", s'est pour sa part réjoui Pierre-Yves Jeholet (MR), le ministre wallon de l'Économie.

Mais si la majorité se félicite, l'opposition, elle, souligne que la plupart des projets présentés ce jeudi ont été initiés pendant la législature précédente, une enveloppe Sowafinal de 325 millions d'euros ayant été dégagée en mars 2017 pour les projets d'infrastructures en Wallonie.

"Les projets du Plan actuel n'ont fait que l'objet d'un réétiquetage", a ainsi affirmé Pierre-Yves Dermagne, le chef de file socialiste au Parlement de Wallonie, lors de la séance plénière de l'institution wallonne consacrée aux répliques sur l'État de la Wallonie.

Nos partenaires