Pierre Moscovici devant la commission spéciale sur les Panama Papers

07/11/16 à 18:21 - Mise à jour à 18:27

Source: Belga

La commission spéciale de la Chambre consacrée aux Panama Papers entendra, le mercredi 30 novembre, le commissaire européen aux Affaires économiques et financières, à la fiscalité et à l'Union douanière, Pierre Moscovici, rapporte lundi la RTBF.

Pierre Moscovici devant la commission spéciale sur les Panama Papers

Pierre Moscovici © AFP

A l'initiative de son président Ahmed Laaouej, la commission parlementaire souhaite notamment entendre Pierre Moscovici sur une éventuelle liste européenne des paradis fiscaux et sur l'harmonisation de la fiscalité européenne.

"Pierre Moscovici avait bien entendu un agenda très compliqué mais vu son combat personnel sur le sujet, c'est une belle opportunité pour lui de venir expliquer le travail de la Commission européenne en la matière", a commenté Ahmed Laaouej. "Depuis le début de nos travaux, nous essayons d'aller en profondeur sur le terrain belge tout en nous inscrivant dans la dynamique européenne", a-t-il ajouté en se félicitant de l'audition d'un "interlocuteur de premier plan"; une rencontre organisée "en bonne intelligence avec le président de la commission des finances, Eric Van Rompuy".

Avant ce rendez-vous attendu, la commission auditionnera demain/mardi après-midi des responsables de la CTIF, la cellule de traitement des informations financières, mais aussi des représentants du secteur diamantaire anversois, dont Ari Epstein, l'administrateur délégué de l'Antwerp World Diamond Center (AWDC). Ce dernier avait déjà été convoqué fin juin par la commission spéciale de la Chambre en raison de la présence de 65 diamantaires établis à Anvers dans les Panama Papers. Mais l'AWDC avait rechigné à répondre à la convocation, regrettant notamment d'être "la seule organisation professionnelle à être ainsi sollicitée". "Les diamantaires seront reconvoqués", avait alors assuré Ahmed Laaouej.

Ari Epstein, accompagné de Trisevgeni Stavropoulos, Head of Legal & Compliance de l'AWDC et de Karla Basselier, Head of Public Affairs de l'organisation, seront finalement entendus demain/mardi à 16h00.

La commission spéciale de la Chambre devrait par ailleurs recevoir, à la mi-novembre, les recommandations promises par la Banque nationale (BNB) afin d'améliorer la lutte contre le blanchiment et la fraude fiscale.

La parole sera ensuite donnée à la société civile avant que la commission ne rende son rapport, toujours attendu pour le mois de janvier, même si une éventuelle prolongation de son mandat n'est pas exclue.

TrendsInformation Services

Connectés en permanence

Connectés en permanence

A peine une vingtaine d'années se sont écoulées entre l'apparition des premiers ordinateurs ...

Nos partenaires