Photovoltaïque: vers une simplification du futur système Qualiwatt?

26/04/13 à 12:07 - Mise à jour à 12:07

Source: Trends-Tendances

Le régulateur wallon de l'électricité et du gaz (CWaPE) propose de simplifier le futur système de soutien au photovoltaïque Qualiwatt, tout en soutenant le projet sur lequel s'est accordé le gouvernement.

Photovoltaïque: vers une simplification du futur système Qualiwatt?

© Reuters

Dans un avis préalable dont fait état La Libre dans son édition de vendredi, la CWaPE "se réjouit fortement" du projet Qualiwatt, appelé à remplacer le système de soutien des certificats verts.

Mais elle réclame une simplicité maximale, que le projet gouvernemental ne garantit pas selon elle. Elle propose de réduire à 3 kilowatt crête (KWc) au lieu de 5 le plafond de la prime Qualiwatt.

"Privilégier des installations de plus petites tailles se fait au bénéfice des ménages à faibles revenus" mais aussi des gestionnaires de réseau de distribution (GRD) qui, avec un afflux d'installations à 5 KWc, risquent de devoir renforcer leur réseau. Bien souvent, les GRD sont des intercommunales.

Si le gouvernement veut aller au-delà de cet effet pour garantir un meilleur rendement encore aux faibles revenus, le régulateur plaide pour une prime unique supplémentaire de 500 euros, qui aurait aussi le mérite d'éviter aux GRD de devoir mener des enquêtes sociales puisque tous les "prosumers" (les producteurs-consommateurs) seraient, à l'initiale, traités sur le même pied.

Enfin, étant donné que l'évolution du coût de l'électricité et du tarif d'utilisation du réseau est "relativement prévisible", et dans la mesure où la prime unique est instaurée, une évaluation périodique systématique tous les deux ans, telle que prévue par le gouvernement, s'avère inutile. Si cette évaluation devait être malgré tout maintenue, son coût administratif serait lourd, prévient la CWaPE. Cette dernière a calculé que le renfort en personnel nécessaire serait alors de 57 équivalents-temps plein, soit 4 millions d'euros par an.

En savoir plus sur:

Nos partenaires