Pensions complémentaires : le "oui mais" des syndicats

16/10/15 à 13:13 - Mise à jour à 14:33

Source: Belga

Après la FEB et l'Unizo, les trois syndicats - CSC, FGTB et CGSLB - ont approuvé, après consultation de leur base vendredi matin, l'accord atteint par le Groupe des 10. En jeu : les pensions complémentaires, mais pas seulement. Le front commun syndical a déjà prévenu qu'il conditionnait son feu vert à l'application de l'accord dans sa totalité par le gouvernement.

Pensions complémentaires : le "oui mais" des syndicats

© Thinkstock

[UPDATE] Les trois syndicats CSC, FGTB et CGSLB ont approuvé l'accord de principe dégagé mercredi soir par le Groupe des Dix autour des pensions complémentaires. Le front commun syndical attend toutefois du gouvernement qu'il respecte l'ensemble du résultat de la concertation sociale, indique-t-il dans un communiqué.

L'accord conclu concerne notamment l'épineux dossier des pensions complémentaires. "Les syndicats sont arrivés à un accord avec les employeurs sur un rendement minimum de 1,75%. Ce rendement peut augmenter jusqu'à 3,75%", annonce le front commun, confirmant les informations qui circulaient dans la presse depuis jeudi.

Les syndicats ajoutent qu'un accord a pu être conclu sur d'autres dossiers, tels que la couverture décès pour tous les nouveaux "dormants" à partir de 2016, le cliquet, les contrôles de la disponibilité AGR et la disponibilité des chômeurs. Concernant la limitation du nombre de jours de chômage économique dans les entreprises ainsi que la trajectoire de réintégration pour les travailleurs malades, les interlocuteurs sociaux se sont engagés à formuler une alternative commune au ministre compétent.

Pensions complémentaires : Michèle Sioen (Groupe des Dix) remet l'accord au Premier ministre

Michèle Sioen, présidente du Groupe des Dix, doit remettre au Premier ministre l'accord de principe conclu entre les syndicats et les organisations patronales ce vendredi à 15 h, au 16 rue de la Loi, a confirmé le cabinet de Charles Michel.

Tous les membres du groupe des Dix ont avalisé l'accord de principe. C'est désormais au gouvernement de décider s'il appliquera en totalité ou en partie l'accord conclu. Le fédéral vérifiera également que ses conditions sont respectées : un budget maintenu à l'équilibre et l'accord de gouvernement respecté.

On ignore encore quand le contenu de l'accord sera officiellement rendu public, bien que certaines informations aient déjà filtré.

Pensions complémentaires : la FEB "tweete" son "feu vert" à l'accord de principe

Dès jeudi soir, la Fédération des entreprises de Belgique annonçait son "feu vert" à l'accord de principe conclu au sein du Groupe des Dix, au sujet notamment de l'épineux dossier des pensions complémentaires, via un tweet du patron de la FEB, Pieter Timmermans : "Secteurs informés. Feu vert. On attend la réunion avec le gouvernement".

L'Unizo soutient elle aussi l'accord sur les pensions complémentaires

L'organisation patronale flamande Unizo a également donné son feu vert à l'accord de principe dégagé mercredi soir par le Groupe des Dix dans le dossier des pensions complémentaires, a annoncé son CEO, Karel Van Eetvelt, sur Twitter vendredi : "Les secteurs d'Unizo approuvent l'accord de principe du Groupe des 10 sur le rendement garanti du deuxième pilier des pensions".

Jeudi soir, la Fédération des Entreprises de Belgique avait déjà avalisé l'accord de principe après en avoir informé ses fédérations sectorielles. Le Boerenbond a lui aussi donné son feu vert, sans qu'il soit formellement approuvé par sa base. Les syndicats doivent pour leur part encore consulter leurs instances vendredi matin. Tous les membres du groupe des 10 se sont engagés à défendre l'accord qui concerne notamment l'ajustement du rendement minimum garanti des pensions complémentaires.

Nos partenaires