Pendant ce temps, notre dette continue de grimper...

13/07/10 à 17:17 - Mise à jour à 17:17

Source: Trends-Tendances

340,061 milliards d'euros : tel était le montant de la dette de l'Etat fédéral fin juin. En augmentation de quelque 30,2 millions d'euros par rapport au mois précédent.

Pendant ce temps, notre dette continue de grimper...

© Thinkstock

A la fin du mois de juin 2010, la dette de l'Etat fédéral s'élevait à 340,061 milliards d'euros : 339,622 milliards d'euros concernant la dette émise ou reprise par l'Etat fédéral et 439,051 millions d'euros concernant la dette de certains organismes pour laquelle l'Etat fédéral intervient dans les charges financières, signale le SPF Finances.

L'endettement net du pouvoir fédéral (endettement brut, après déduction des placements financiers et titres en portefeuille) s'élevait précisément à 324.828.011.133,45 euros, soit une augmentation de 30.236.752,64 euros par rapport au mois précédent.

Cette évolution résulte d'un surplus net de financement pour le mois de juin de 39,9 millions d'euros et de divers facteurs techniques à concurrence de 70,8 millions d'euros, ainsi que d'une diminution, à concurrence de 647.114 euros de la dette des organismes pour laquelle l'Etat intervient dans les charges financières.

La Trésorerie insiste sur le fait que la dette peut évoluer assez fortement d'un mois à l'autre. L'évolution mensuelle ne reflète donc pas toujours l'évolution annuelle globale.

Pour ce qui concerne l'évolution de la dette en juin, le SPF Finances relève qu'un montant de 3,949 milliards d'euros d'obligations linéaires a été émis par adjudication usuelle. Un montant nominal de 45,5 millions d'euros de bons d'Etat a été émis le 4 juin 2010, tandis que plusieurs bons d'Etat ont été remboursés à échéance pour un montant de 237,6 millions d'euros, ainsi que l'emprunt 1990-2010 de 500 millions de dollars américains. Ce dernier a été remboursé à l'échéance finale du 28 juin 2010, pour un montant de 369,487 millions d'euros.

Les opérations de gestion (dépôts comme placements interbancaires et la prise en portefeuille d'OLO, de certificats de trésorerie et de bons d'Etat) ont augmenté de 4,328 milliards d'euros.

Fin juin 2010, la dette à moyen et long terme représentait 84,3 % de l'encours de la dette émise ou reprise par l'Etat fédéral, contre 82 % fin juin 2009. La dette en euros représentait 99,7 % de cet encours, contre 99,5 % l'année passée à la même date.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires