Paradis fiscaux : la lutte passe à la vitesse supérieure

28/09/10 à 09:59 - Mise à jour à 09:59

Source: Trends-Tendances

Un forum chargé de désigner les mauvais élèves de la lutte contre l'évasion fiscale et le secret bancaire doit publier jeudi ses premières évaluations, sur des pays comme Monaco et les îles Caïmans, au moment où la pression contre les paradis fiscaux, née du G20, semble retomber.

Paradis fiscaux : la lutte passe à la vitesse supérieure

© Thinkstock

Le "Forum mondial pour la transparence et l'échange de renseignements à des fins fiscales", qui regroupe 94 pays, se réunit mercredi et jeudi à Singapour pour examiner les premiers rapports, concernant huit Etats membres, réalisés dans le cadre de "l'évaluation par leurs pairs" lancée en mars.

Dans le sillage de la crise financière, le G20 avait érigé au rang de priorité, en avril 2009, la lutte contre la fraude fiscale. L'OCDE avait alors publié des listes de 42 paradis fiscaux, dont des places financières importantes comme Monaco, Luxembourg, la Suisse et Singapour. Mais le critère pour être blanchi était facile à atteindre : il suffisait de signer 12 accords bilatéraux de coopération fiscale, ce que la plupart de pays stigmatisés se sont empressés de faire. Du coup, la liste de l'OCDE s'est vidée de sa substance et ne contient plus que 12 Etats, dont quelques îlots du Pacifique et une poignée de pays d'Amérique centrale.

Pour le Français François d'Aubert, président du groupe d'évaluation par les pairs, ce système a eu "le mérite non négligeable de faire évoluer les pays montrés du doigt. Maintenant, nous lui substituons un système beaucoup plus rigoureux." Par exemple, un paradis fiscal blanchi grâce à des accords signés avec d'autres paradis fiscaux ne pourra plus être considéré comme un bon élève.

D'ici à la fin de l'année, une quarantaine d'évaluations auront été lancées, le but étant de passer au crible tous les membres du forum en deux ans. Les premiers passés en revue sont Monaco, Panama, les îles Caïmans et les Bermudes, mais aussi le Botswana, la Jamaïque, le Qatar et l'Inde.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires