Panama Papers: la famille de la Première dame islandaise y figure, à l'insu du président

25/04/16 à 21:16 - Mise à jour à 21:16

Source: Belga

Le président islandais Olafur Ragnar Grimsson a affirmé lundi qu'il n'avait jamais imaginé que sa belle-famille puisse apparaître dans les Panama Papers, comme un média islandais l'a révélé.

Panama Papers: la famille de la Première dame islandaise y figure, à l'insu du président

Olafur Ragnar Grimsson, président islandais. © REUTERS/Stéphane Mahe

L'affaire est potentiellement embarrassante pour un chef de l'État qui mettait en avant son intégrité, et qui avait assuré vendredi sur la chaîne CNN que son nom ou celui de sa famille ne serait jamais lié à ce scandale d'avoirs dans les paradis fiscaux.

Olafur Ragnar Grimsson, 72 ans dont 20 comme président, et candidat à sa propre réélection en juin, n'est cependant pas cité en personne.

Le site d'informations anglophone Reykjavik Grapevine a indiqué que la famille de son épouse israélo-britannique, Dorrit Moussaieff, avait eu des intérêts dans une société des îles Vierges britanniques, Lasca Finance Limited.

Cette société aurait reçu entre 2000 et 2005 une partie des bénéfices du groupe de joaillerie Moussaieff Jewellers.

Mais le président a répondu que si de telles transactions avaient eu lieu, c'était à son insu et à celui de sa femme.

"Ni le président ni Dorrit [Moussaieff] ne connaissent cette société, et ils n'en avaient pas non plus entendu parler auparavant", a déclaré la présidence lundi au site d'information Kjarninn. Aucun porte-parole de M. Grimsson n'était joignable lundi.

L'Islande a été particulièrement secouée par l'enquête journalistique des Panama papers, qui a révélé que quelque 300 Islandais avaient eu des intérêts dans les paradis fiscaux.

Parmi eux se trouvait le Premier ministre de centre-droit Sigmundur David Gunnlaugsson, qui a démissionné le 5 avril.

Nos partenaires