Occupy Wall Street: manifestation tendue à New York

17/09/12 à 10:21 - Mise à jour à 10:21

Source: Trends-Tendances

"Occupy Wall Street" fête lundi son premier anniversaire. Pour se redonner du souffle, le mouvement de constestation sociale appelle ses sympathisants à faire le siège de la Bourse de New York.

Occupy Wall Street: manifestation tendue à New York

© Reuters

Environ 250 personnes manifestaient lundi matin à New York pour célébrer le premier anniversaire du mouvement "Occupy Wall Street" dans un face à face tendu avec la police qui a procédé à une douzaine d'arrestations, a constaté une journaliste de l'AFP.

Les manifestants étaient réunis près du parc Zuccotti où le mouvement est né voilà un an. La police a procédé à plusieurs arrestations, environ une douzaine, dès que les manifestants ont voulu se mettre en route vers la bourse de Wall Street, toute proche.

"Circulez, vous ne pouvez pas rester là", intimaient les forces de l'ordre alors que l'atmosphère était particulièrement tendue.
Des policiers à cheval bloquaient les petites rues adjacentes.

"Nous sommes là pour protester contre l'avidité de Wall Street", a déclaré Bill Dodds, porte-parole des "Occupy", qui regrette que rien n'ait changé depuis l'année dernière. Selon lui, la police a procédé à une cinquantaine d'arrestations vendredi et samedi, un chiffre que la police ne confirme pas.

"Banquiers, honte à vous"
Des manifestants portaient des pancartes où était écrit: "Banquiers, honte à vous", "Enlevez l'argent de la politique", "Les banquiers en prison", ou le traditionnel "Nous sommes les 1%".

Protestant contre la corruption, les institutions financières ou encore le sauvetage des grandes banques et la domination des "1%" les plus riches, des centaines de personnes avaient campé durant des semaines dans le parc Zuccotti, près de Wall Street à New York, poussant d'autres villes américaines et européennes à faire de même.

Un an plus tard, les membres d'"Occupy Wall Street" comptent redonner de l'élan à leur mouvement qui semble avoir périclité, alors que la police a démantelé la plupart des camps, parfois de manière violente, comme au parc Zuccotti en novembre.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires