Obligations : les taux à 10 ans crèvent un plancher historique

16/08/10 à 16:31 - Mise à jour à 16:31

Source: Trends-Tendances

Pour la première fois de leur histoire, le rendement des obligations belges à 10 ans est tombé en dessous de 3 %. Deux raisons principales expliquent cette détente du rendement de notre dette.

Obligations : les taux à 10 ans crèvent un plancher historique

© Thinkstock

Lundi, pour la première fois de son histoire, le rendement des obligations belges à 10 ans est tombé en dessous de 3 %. Vers 15h30, le taux des Olo (obligations linéaires) est ainsi descendu à 2,997 %, un plancher historique.

La détente du rendement de la dette gouvernementale belge est essentiellement due à deux phénomènes.

Primo, depuis la semaine dernière, les investisseurs cherchent des alternatives aux actions, jugées trop risquées en raison des incertitudes qui pèsent sur la vigueur de la croissance économique.

Secundo, des craintes subsistent à l'égard des pays dont les finances publiques sont très mal en point, comme la Grèce. Les investisseurs se réfugient donc dans les titres de dette de pays plus sains financièrement, dont la Belgique fait toujours partie.

L'achat d'obligations gouvernementales provoque une hausse du cours de celles-ci. De façon mécanique, ce mouvement provoque une diminution de leur rendement. L'Etat belge peut y voir un avantage, celui de se refinancer à moindre coût. Mais il a aussi intérêt à ce que la situation se normalise car une conjoncture économique médiocre n'est jamais bonne pour les finances publiques à plus long terme.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires