Obligations : la Belgique vise 3 milliards, un "minimum absolu"

18/01/11 à 12:15 - Mise à jour à 12:15

Source: Trends-Tendances

La Belgique veut profiter des changements sur les marchés financiers, suite à l'émission réussie d'obligations par l'Espagne alors que les marchés n'étaient pas au mieux au début de la semaine dernière. Objectif belge : récolter 3 milliards. Minimum.

Obligations : la Belgique vise 3 milliards, un "minimum absolu"

© Reuters

La Belgique doit émettre aujourd'hui mardi des obligations d'Etat à 10 ans. Objectif : récolter 3 milliards d'euros, un "minimum absolu" selon Jean Deboutte, directeur de la stratégie de l'Agence de la dette.

Dans un communiqué, Didier Reynders, ministre des Finances, souligne que la Belgique émettra des obligations d'Etat "dans un futur proche" mais Jean Deboutte précise que l'objectif est de le faire mardi.

La Belgique veut profiter des changements sur les marchés financiers, qui découlent de l'émission réussie d'obligations lundi par l'Espagne. Le pays avait alors levé 6 milliards d'euros, selon Jean Deboutte. "Et ce, alors que les marchés n'étaient pas au mieux au début de la semaine dernière."

Selon le directeur stratégique de l'Agence de la dette, le vote est intervenu après de nombreuses interventions des autorités.

Pour la Belgique, des informations font état d'un déficit budgétaire en 2010 plus faible que prévu. L'émission de mardi est un emprunt syndiqué et se déroule donc via les banques. Le taux à long terme de la Belgique enregistrait mardi une augmentation comparable aux autres pays européens. Le taux belge à 10 ans atteignait 4,157 % vers 10 h.

Obligations à long terme : "Nous serons largement au-dessus" des 3 milliards (Reynders)

L'émission d'obligations d'Etat à dix ans lancée mardi par la Belgique "se déroule manifestement très bien depuis ce matin" et à des taux relativement favorables, a indiqué Didier Reynders. Et le ministre des Finances d'affirmer que l'objectif de 3 milliards serait atteint : "Nous serons largement au-dessus ! Nous espérons lever une part significative de nos besoins pour 2011, en bénéficiant d'une diminution de la tension sur les taux."

Obligations à court terme : la Belgique lève 3 milliards à des taux en baisse

Le Trésor belge a levé mardi plus de 3 milliards d'euros d'obligations à court terme. Cette émission a été caractérisée par des taux en baisse, pour la première fois depuis août, et une forte demande.

Le Trésor a ainsi vendu pour 1,605 milliard d'euros d'obligations à 12 mois, à un taux moyen de 1,4443 %, contre 1,821 % lors d'une précédente émission en décembre. La demande a été près de deux fois supérieure à l'offre. Les investisseurs ont également acheté pour 1,551 milliard d'euros d'obligations à trois mois, à un taux moyen de 0,631 %, contre 0,661 % début janvier. Là aussi, la demande a excédé l'offre.

La Belgique profite ainsi d'un léger apaisement sur les marchés financiers, après le succès d'émissions d'obligations espagnoles. La Grèce a emprunté mardi 650 millions d'euros à trois mois, à un taux de 4,10 %, stable par rapport à celui qu'elle avait obtenu lors de la dernière émission d'obligations à trois mois, en novembre 2010. L'émission a été sursouscrite près de cinq fois, a indiqué l'agence grecque de la dette publique.

La Grèce espère pouvoir revenir sur les marchés à long terme dans l'année 2011 pour refinancer sa dette, même si nombre d'experts imaginent mal un tel retour avant 2012. Dans l'immédiat, elle est protégée contre les taux d'usure que les marchés réservent à ses obligations par le prêt de 110 milliards d'euros consenti en mai par l'UE et le FMI.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires