Obama sur la dette: "Les Américains vont perdre patience"

15/07/11 à 09:52 - Mise à jour à 09:52

Source: Trends-Tendances

Le président Barack Obama a mis en garde jeudi les républicains contre l'idée de jouer avec la question de la dette, et prévenu que les Américains allaient perdre patience si les négociations avec le Congrès s'éternisaient, dans un entretien à une télévision locale.

Obama sur la dette: "Les Américains vont perdre patience"

© Reuters

"Je pense qu'à un certain moment, les Américains vont perdre patience s'ils pensent que les (hommes politiques) jouent et ne veulent pas sérieusement résoudre les problèmes", a affirmé Obama à la chaîne de Philadelphie (Pennsylvanie) CBS3, un entretien enregistré avant une cinquième séance consécutive de négociations budgétaires à la Maison Blanche.

Revenant sur les pourparlers de la veille, qui se sont achevés sur une note tendue selon des sources démocrates et républicaines, Obama a indiqué avoir dit à ses adversaires "sans prendre de gants", que "les Américains attendent de nous que nous arrêtions la politique politicienne, les petits jeux, et que nous résolvions ce problème".

"J'ai dit vouloir un accord de grande portée pour réduire notre dette et notre déficit, à hauteur de milliers de milliards de dollars. J'ai dit que j'étais prêt à des coupes très douloureuses dans les dépenses. Je suis prêt à modifier les dépenses obligatoires, comme (les programmes sociaux) Medicare et Medicaid", a-t-il dit.

"Et j'ai dit qu'en échange, il fallait que des gens comme moi, qui ont eu beaucoup de chance, contribuent aux sacrifices qui sont nécessaires" en payant davantage d'impôts, a ajouté le président.

"Le temps des décisions estvenu"

Un peu plus tard, Barack Obama a affirmé aux chefs de file du Congrès que "le temps des décisions est venu" pour résoudre le problème de la dette américaine, a indiqué un responsable démocrate au courant des pourparlers entre le président et les élus, à l'issue d'une réunion. "Le temps des décisions est venu. Il nous faut des projets concrets pour faire progresser" ces dossiers, a déclaré Obama, selon la même source.

La présidence a par ailleurs annoncé que Obama allait participer à une conférence de presse à 11H00 (17H00 heure belge) vendredi.

En revanche, les dirigeants démocrates et républicains de la Chambre comme du Sénat, qui ont conclu jeudi en début de soirée leur cinquième séance de négociations en autant de jours avec Obama à la Maison Blanche, ne devraient pas y revenir vendredi.

Selon le responsable démocrate, le président a souhaité qu'ils se consultent avec les membres de leurs groupes pour déterminer ce qui peut être fait. De même source, "s'il n'a pas eu de nouvelles d'eux avec un plan d'action, il pourrait convoquer une nouvelle réunion pendant le week-end".

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires