Nucléaire russe, MiG et obligations du FMI au menu de l'Inde

12/03/10 à 16:25 - Mise à jour à 16:25

Source: Trends-Tendances

Triple actualité vendredi pour la République de l'Inde. La Russie, partenaire commercial de longue date, construira 12 réacteurs nucléaires sur le territoire indien d'ici 2017, une aubaine pour le géant Rosatom. Les avions de chasse MiG ont également séduit Manmohan Singh, le Premier ministre indien, qui en a commandé 29 exemplaires - un contrat de 1,5 milliard de dollars. Enfin, l'Inde a signé l'achat de 10 milliards de dollars d'obligations du FMI.

Nucléaire russe, MiG et obligations du FMI au menu de l'Inde

© Bloomberg

La Russie construira 12 réacteurs nucléaires en Inde

La Russie construira 12 réacteurs nucléaires en Inde, dont la moitié d'ici 2017, a annoncé vendredi à New Delhi Sergueï Kirienko, directeur général du géant russe du nucléaire Rosatom : "Nous allons signer maintenant une feuille de route qui stipule directement (la construction de) 12 unités en Inde." Sergueï Kirienko faisait partie de la délégation accompagnant le Premier ministre russe, Vladimir Poutine, lors de sa visite en Inde. Six des 12 réacteurs seront construits entre 2012 et 2017, a-t-il ajouté.

L'Inde signe avec la Russie un accord pour l'achat de 29 MiG

L'Inde a signé vendredi avec la Russie un accord pour acquérir 29 avions de chasse russes MiG, a annoncé l'avionneur qui évalue la transaction à environ 1,5 milliard de dollars. "Selon le contrat, les livraisons débuteront en 2012", a déclaré Mikhail Pogosyan, directeur général des avionneurs russes RAC-MiG et Soukhoï.

Selon des responsables russes, Vladimir Poutine devait signer vendredi plus d'une dizaine de contrats d'un montant global d'environ 10 milliards de dollars. La Russie, qui entretient des liens étroits avec New Delhi depuis les années 1950, fournit 70 % de l'équipement militaire du pays. Depuis quelques années, l'Inde s'est cependant tournée vers d'autres pays pour se fournir en armement, en particulier Israël et les Etats-Unis.

L'Inde signe l'achat de 10 milliards de dollars d'obligations du FMI

La Banque centrale de l'Inde a signé avec le Fonds monétaire international un accord prévoyant l'achat, par le pays asiatique, de 10 milliards de dollars d'obligations pour aider l'institution financière à renforcer ses ressources, a-t-elle annoncé vendredi dans un communiqué. "Ceci fait partie des efforts internationaux pour soutenir la capacité de prêt du FMI après la décision du G20 au sommet de Londres (en avril 2009) de tripler ses ressources disponibles à 750 milliards de dollars", a déclaré la banque centrale.

Dans un communiqué, le FMI, basé à Washington, souligne que "cet accord offre à l'Inde un outil d'investissement sûr tout en permettant au Fonds de renforcer sa capacité d'aide envers ses membres pour surmonter la crise financière mondiale". Le FMI a notamment été sollicité par la Hongrie et l'Islande.

Fin janvier, le FMI avait signé avec le Brésil un accord similaire prévoyant l'achat, par le pays sud-américain, de 10 milliards de dollars d'obligations émises par l'institution. Plusieurs autres Etats membres, dont sept de l'Union européenne, la Chine et la Russie, ont signé un accord d'emprunt, dans le cadre de l'engagement des pays riches et émergents du G20 d'apporter 500 milliards de dollars de ressources supplémentaires au FMI.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires