Nucléaire : "Maintenir les centrales sera plus coûteux après Fukushima"

03/05/11 à 09:40 - Mise à jour à 09:40

Source: Trends-Tendances

"Le coût pour le nucléaire sera plus élevé" après l'accident survenu à la centrale japonaise de Fukushima, selon le patron de GDF Suez. A ses yeux, certains pays pourraient bien décider de ne plus revenir à l'énergie nucléaire.

Nucléaire : "Maintenir les centrales sera plus coûteux après Fukushima"

© Bloomberg

En plein débat belge sur la rente nucléaire, les coûts engendrés par le maintien des centrales nucléaires seront plus élevés après la catastrophe survenue à la centrale nucléaire de Fukushima au Japon, a indiqué Gérard Mestrallet, PDG de GDF Suez (maison mère d'Electrabel, qui gère sept centrales en Belgique), lundi.

"Le coût pour le nucléaire sera plus élevé, a-t-il commenté au cours de l'assemblée générale des actionnaires. Le rythme pour le développement de nouvelles centrales ne pourra qu'être plus lent." Gérard Mestrallet a toutefois estimé qu'il était trop tôt pour dire si ce ralentissement serait de courte ou longue durée.

Le PDG du géant énergétique français a ajouté que son groupe continuerait à investir dans de nouveaux réacteurs nucléaires, rapporte De Tijd sur son site Web. Il ajoute encore que certains pays peuvent décider de ne plus revenir à l'énergie nucléaire. Ceci dit, GDF Suez ne pense pas que les énergies renouvelables seront suffisantes pour compenser une éventuelle réduction de la contribution de l'énergie nucléaire.

Trends.be, avec Belga

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires