Nos conseils pour optimiser votre déclaration fiscale (1/5)

25/05/12 à 07:41 - Mise à jour à 07:41

Source: Trends-Tendances

Comme chaque année, nous consacrons un dossier à la déclaration à l'impôt des personnes physiques. Ces conseils concrets vous aideront à compléter au mieux le douloureux formulaire. Premier conseil de notre série : préférez Tax-on-web ! Voici pourquoi.

Nos conseils pour optimiser votre déclaration fiscale (1/5)

© Image Globe/Stringer

La déclaration des revenus de 2011 ne change guère par rapport à l'année dernière. Le formulaire ne compte que 13 nouveaux codes, tandis que 4 ont disparu. Le petit nombre de nouveautés s'explique aisément : en affaires courantes en 2011, le gouvernement ne s'est pas beaucoup soucié de la législation fiscale. Ce sera une autre paire de manches en 2013, lorsque les mesures budgétaires décidées par Di Rupo Ier sortiront tous leurs effets, ce qui se traduira par de nombreux changements - songez par exemple à la déclaration obligatoire des revenus mobiliers. Mais concentrons-nous ici sur la déclaration relative aux revenus 2011. Ces quelques conseils concrets devraient vous aider à payer moins d'impôts.


D'une manière générale, vous avez tout intérêt à remettre votre déclaration à temps. Le formulaire doit être en possession du fisc pour une date déterminée. Pour la déclaration des revenus 2011 (exercice d'imposition 2012), le délai diffère selon que vous préférez la version papier ou son pendant électronique, autrement dit Tax-on-web. Dans le premier cas, la limite est fixée au 28 juin ; dans le second, vous bénéficiez d'un sursis jusqu'au 17 juillet. Si c'est un mandataire (comptable, fiscaliste...) qui complète les documents, vous avez même jusqu'au 31 octobre. Quoi qu'il en soit, n'attendez pas l'extrême limite. Si vous envoyez une formule papier, n'oubliez pas que la Poste a besoin d'un délai pour acheminer le pli. Vous complétez une déclaration électronique ? N'attendez pas pour autant 23 h 59 le 16 juillet ! On ne peut exclure une saturation du système au cas où les contribuables seraient trop nombreux à vouloir consulter in extremis le site.


1. Préférez la déclaration électronique


Il n'y a plus aucune bonne raison de recourir à la déclaration papier, surtout si l'Administration doit vous rembourser. Elle a en effet annoncé qu'elle enverrait en priorité le décompte (l'avertissement-extrait de rôle) aux contribuables qui attendent un remboursement et auront déposé une déclaration électronique. Votre argent vous parviendra à la fin du deuxième mois suivant le mois de la réception de la note de calcul. Pour l'année de revenus 2011 (déclaration électronique à expédier au plus tard le 17 juillet), cela signifie que vous disposerez de votre argent avant la fin de l'année - un progrès notable par rapport à la formule papier, dont le décompte se fait souvent attendre plusieurs mois !


Si vous avez eu recours à Tax-on-web en 2011, vous ne recevrez pas de formulaire papier cette année (année de revenus 2012), sauf si vous en avez explicitement exprimé le désir (en cochant la case ad hoc dans la déclaration précédente). Ce choix, cependant, ne vous interdit pas de vous raviser et de repasser à Tax-on-web. Si vous confiez le soin de compléter votre déclaration à un mandataire enregistré (comptable, fiscaliste...), vous ne recevrez pas davantage de formulaire papier. Pour pouvoir malgré tout utiliser le papier, adressez-vous à l'Administration avant le 1er juin 2012.


Les principaux avantages de Tax-on-web :


- Le système est plus rapide que le papier : il n'est plus nécessaire de compléter tous les codes manuellement avant de les transcrire sur le document.

- Votre décompte (avertissement-extrait de rôle) vous est adressé plus rapidement.

- Une fonction d'aide en ligne vous guide pas à pas.

- Tax-on-web reconnaît les erreurs courantes et vous les signale .

- Vous savez combien vous aller payer ou récupérer. Attention : ce calcul n'est qu'une estimation initiale ; la somme définitive figurant sur l'avertissement-extrait de rôle ne sera pas nécessairement identique.

- Tax-on-web vous permet d'optimiser votre crédit hypothécaire.

- Les attestations (par exemple, l'attestation de base d'un emprunt) et autres justificatifs (preuve de handicap...) peuvent être expédiées par Tax-on-web également.

Johan Steenackers, MoneyTalk

En savoir plus sur:

Nos partenaires