Nobel d'Economie: fierté et "pied de nez au 'French bashing'"

13/10/14 à 16:11 - Mise à jour à 16:11

Source: Belga

Les dirigeants français ont unanimement salué l'attribution lundi du prix Nobel d'économie au Français Jean Tirole, "fierté" pour le pays, le Premier ministre Manuel Valls jugeant même que ce prix était un "pied de nez au 'French bashing'".

Nobel d'Economie: fierté et "pied de nez au 'French bashing'"

© Reuters

Evoquant "la fierté pour la France", le chef de l'Etat François Hollande a jugé dans un communiqué que "ce Prix Nobel vient mettre en lumière la qualité de la recherche dans notre pays".

"Après Patrick Modiano, un autre Français au firmament : félicitations à Jean Tirole! Quel pied-de-nez au 'French bashing' !", a pour sa part tweeté le Premier ministre, qui s'est lancé depuis plusieurs semaines dans une croisade contre la critique de la France, "sport national et international" injustifié ou, du moins, caricatural à ses yeux.

Le prix Nobel de littérature a été attribué la semaine dernière au romancier Patrick Modiano, faisant de la France le pays le plus récompensé par ce prix avec quinze auteurs couronnés. Le message du chef du gouvernement est ponctué du hashtag "FiersdelaFrance".

Le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll a de son côté vu dans l'attribution du Nobel d'économie à Jean Tirole la reconnaissance d'une pensée économique française.

"Ce prix Nobel marque une école française (...) liée à la régulation (...) C'est la reconnaissance d'une pensée économique française qui a une forme de singularité dans le monde aujourd'hui", a-t-il dit sur la radio RTL.

Selon M. Le Foll, si le jury du prix Nobel a choisi de récompenser cette école, "c'est qu'elle correspond aussi à une partie de la réflexion absolument nécessaire que l'on doit avoir aujourd'hui dans la crise que l'on connaît (...)".

En savoir plus sur:

Nos partenaires