Moody's pense à "dégrader" l'Espagne... et fait plonger l'euro

15/12/10 à 13:33 - Mise à jour à 13:33

Source: Trends-Tendances

Moody's pense sérieusement à abaisser une nouvelle fois la notation de l'Espagne, en raison de ses "besoins élevés de refinancement en 2011", qui rendent le pays susceptible de connaître de nouvelles périodes de tension. La Péninsule jure ses grands dieux que tout ira bien... ce qui n'empêche pas l'euro de plonger face au franc suisse, notamment.

Moody's pense à "dégrader" l'Espagne... et fait plonger l'euro

© EPA

Moody's a annoncé mercredi qu'il envisageait d'abaisser de nouveau la note "Aa1" de l'Espagne, en raison de ses "besoins élevés de refinancement en 2011", qui rendent le pays susceptible de connaître de nouvelles périodes de tension pour se financer sur le marché. L'agence de notation avait retiré fin septembre sa note maximale "Aaa" à l'Espagne, à l'issue d'un examen entamé fin juin.

"Moody's ne pense pas que la solvabilité de l'Espagne soit menacée et qu'elle devra avoir recours au Fonds européen de stabilité financière, nuance l'analyste Kathrin Muehlbronner. Cependant, les besoins importants de financement du gouvernement espagnol, non seulement de l'Etat mais aussi des régions et des banques, rend le pays susceptible de connaître de nouveaux épisodes de tension pour se financer sur les marchés."

Après le vent de panique au printemps autour du plan de sauvetage grec, qui avait fortement renchéri les émissions obligataires de l'Espagne, la situation s'était apaisée cet été. Mais des tensions sont réapparues ces dernières semaines, les marchés continuant de douter de la solidité financière de l'Espagne, cette fois à la faveur du plan de sauvetage irlandais, et les taux des émissions espagnoles sont à nouveau repartis à la hausse.

Les autres agences, Standard & Poor's et Fitch, ont également retiré la note maximale à l'Espagne, qui reste toutefois bien notée.

Les turbulences en Espagne sont "passagères", assure le gouvernement

"Nous sommes certains que l'Espagne va atteindre un rythme de croissance pérenne, rétorque José-Manuel Campa, secrétaire d'Etat à l'Economie, dans les colonnes du quotidien économique allemand Handelsblatt. Notre politique de consolidation et de réformes structurelles y contribue. Les turbulences actuelles ne sont que passagères."

Le secrétaire d'Etat assure que son pays "est en train de remédier à ses faiblesses", à savoir un secteur immobilier surdimensionné, un gros déficit commercial et un fort endettement des particuliers.

En matière de déficit public aussi, José-Manuel Campa se veut rassurant : "Nous allons atteindre l'objectif de 6 % pour 2011 indépendamment des influences conjoncturelles. Nous rattraperons d'éventuels dérapages par des économies supplémentaires."

Moody's et l'Espagne font plonger l'euro à un nouveau plancher historique face au franc suisse

La devise européenne est tombée mercredi matin à un nouveau plus bas face au franc suisse, sur fond d'inquiétudes persistantes pour les économies de la zone euro. Elle a chuté à 1,2758 franc suite à la menace de l'agence de notation Moody's d'abaisser la note de l'Espagne.

Le précédent record remontait à septembre avec une valeur de 1,2766 franc, selon le courtier en ligne vaudois Swissquote. Vers 11 h, l'euro remontait cependant à 1,2797 franc.

La monnaie unique baissait également vis-à-vis du dollar.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires