Modi promet 75 millions de nouveaux comptes bancaires d'ici 2015

28/08/14 à 17:56 - Mise à jour à 17:56

Source: Trends-Tendances

Le Premier ministre indien Narendra Modi a promis jeudi l'ouverture de 75 millions de comptes bancaires d'ici janvier afin de lutter contre la pauvreté, souhaitant lutter contre "l'intouchabilité financière".

Modi promet 75 millions de nouveaux comptes bancaires d'ici 2015

© Belga

Modi, qui a promis mi-août l'accès pour tous à un compte bancaire, a indiqué que 68% de la population n'avait pas accès à une banque, laissant des millions de pauvres aux mains de prêteurs sans scrupule dans ce pays de 1,2 milliard d'habitants. "Si 40% de notre population ne peut accéder à ce qui fait la vie du grand public, nous ne pourrons nous développer", a-t-il dit à l'occasion de son grand programme d'intégration financière.

"Le Mahatma Gandhi parlait d'intouchables sociaux. Pour nous attaquer à la pauvreté nous devons mettre fin à l'intouchabilité financière", a-t-il ajouté. Modi a fait part de sa volonté de développer les services bancaires pour tous lors de son discours de la fête de l'Indépendance le 15 août, une ambition proclamée depuis des décennies par les pouvoirs publics mais loin de s'être concrétisée.

Le Premier ministre, qui n'avait pas encore dévoilé de grande réforme pour relancer la croissance, promet que 75 millions de nouveaux comptes bancaires seront ouverts d'ici mi-janvier. Ces comptes donneront accès à une carte de débit, une assurance maladie allant jusqu'à 100.000 roupies (1.650 USD) et une assurance-vie de 30.000 roupies. "Soixante-huit ans après notre indépendance, 68% de la population n'a pas accès à un compte bancaire", a-t-il ajouté, précisant avoir adressé un email à 700.000 employés des banques pour qu'ils soutiennent l'opération.

Il a aussi indiqué que l'aide sociale serait versée directement sur ces nouveaux comptes, ce qui renforcera la "lutte contre la corruption". Le système d'aide alimentaire, pour l'essence et l'engrais souffre de gaspillage et de détournements.

Pour les experts, les obstacles à ce projet sont nombreux, au premier rang desquels le manque de pièces d'identité. Car pour ouvrir un compte, il faut produire une série de documents, allant du certificat de naissance à une attestation de résidence, que de nombreux Indiens pauvres ne possèdent pas.

Nos partenaires