Mission économique: le Sénégal, un écrin de stabilité dans l'Afrique de l'Ouest

15/05/17 à 14:34 - Mise à jour à 14:34

Source: Belga

Le Sénégal est un écrin de stabilité en Afrique de l'Ouest confrontée depuis les indépendances à de multiples coups d'Etat, crises sanitaires, guerres civiles ou plus récemment l'émergence du radicalisme islamique.

Mission économique: le Sénégal, un écrin de stabilité dans l'Afrique de l'Ouest

Dakar, Sénégal © DR

Depuis son indépendance en 1960, le Sénégal est le seul pays d'Afrique de l'Ouest qui n'a pas été confronté à un coup d'Etat. Le système démocratique fonctionne correctement et le pays de la Teranga (hospitalité), comme on le surnomme, est régulièrement montré en exemple aux pays qui souhaitent suivre le chemin de la démocratie.

Pays stable, à la lisière de l'Afrique du Nord et subsaharienne, le Sénégal a aussi résisté aux graves crises sanitaires qui ont touché la région ces dernières années/décennies. Même si beaucoup de chemin reste à faire pour assurer la santé pour tous, le pays a pu éviter la crise d'Ebola qui a dernièrement ravagé les pays voisins dont la proche Guinée.

Pays multi-ethnique, cosmopolite, le Sénégal n'a jamais été confronté à une guerre civile de grande ampleur comme ce fut le cas dans des pays proches comme la Sierra Leone, la Côte d'Ivoire et le Liberia.

Seul ombre au tableau: le conflit en Casamance, au sud du pays, qui a opposé rebelles indépendantistes et gouvernement sénégalais durant une vingtaine d'années entre 1982 et 2003. Même si des cas sporadiques d'attaques surviennent en Casamance, la situation est stabilisée.

Enfin, le Sénégal, pays en grande majorité musulmane, a été épargné par le radicalisme islamiste qui couve en Afrique en l'ouest et a failli précipiter le Mali dans les abîmes.

Stable politiquement, le Sénégal l'est aussi économiquement. Si le pays ne dispose pas de richesses naturelles aussi importantes que ses voisins, le pays est l'un des plus industrialisés de la région. Il peut aussi compter sur les ressources halieutiques, l'élevage, le tourisme et les services.

En 2015, la Belgique a exporté pour 134 millions d'euros au Sénégal. La Belgique exporte surtout du matériel de transport, machines, produits chimiques et des aliments. Les exportations wallonnes vers le Sénégal s'élevaient à un montant de 8,16 millions d'euros durant la même période, selon l'Awex.

La Wallonie exporte principalement des produits chimiques et pharmaceutiques, des équipements divers et des produits alimentaires.

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires