Merkel rassure : pas de procédure de "faillite d'Etat" en vue

25/11/10 à 16:03 - Mise à jour à 16:03

Source: Trends-Tendances

Angela Merkel a déclaré jeudi avoir "plus confiance qu'au printemps" en la stabilité de la zone euro, alors que les marchés financiers restent agités, en particulier à cause de la volonté allemande de les faire payer à l'avenir en cas de crise.

Merkel rassure : pas de procédure de "faillite d'Etat" en vue

© Reuters

"J'ai plus confiance qu'au printemps (Ndlr, pendant la crise grecque) que l'Union européenne sortira renforcée des turbulences actuelles", a déclaré Angela Merkel lors d'un colloque économique organisé à Berlin par le quotidien Süddeutsche Zeitung.

"Nous sommes tous prêts à dire qu'il faut un mécanisme de crise permanent", a-t-elle souligné, avant de réclamer de "faire attention à ce que la situation des marchés financiers ne soit pas totalement occultée" dans son élaboration.

La chancelière allemande, vivement critiquée par certains membres de l'UE et la BCE pour avoir contribué à l'affolement des marchés en insistant pour que les détenteurs privés d'obligations d'Etat soient mis à contribution en cas de défaillance, a voulu rassurer. Elle a affirmé qu'il ne s'agissait "pas du tout" de mettre en place une procédure de "faillite d'Etat".

Selon elle, l'un des moyens d'impliquer les investisseurs privés dans le sauvetage d'un Etat qui serait en cessation de paiement serait d'utiliser les clauses d'action collective. Il s'agirait d'attacher aux obligations souveraines émises en zone euro à partir de 2013 des clauses spéciales. Une majorité qualifiée de créanciers pourrait imposer un rééchelonnement des paiements, une baisse des taux ou une décote. "Mais je ne vois pas d'Etat qui soit dans cette situation aujourd'hui", a tempéré la chancelière.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires