Merkel: les réfugiés, "c'est la mondialisation qui vient à nous"

21/10/15 à 17:44 - Mise à jour à 17:44

Source: Afp

La chancelière Angela Merkel a estimé mercredi que l'afflux de demandeurs d'asile en Allemagne était une nouvelle manifestation de la mondialisation, dont son pays a largement profité quand il s'est agi de conquérir de nouveaux marchés à l'export.

Merkel: les réfugiés, "c'est la mondialisation qui vient à nous"

© Reuters

"Votre expérience de la mondialisation jusqu'à maintenant a en gros été : notre économie va dans d'autres pays, installe des usines, vend des produits et le bilan est positif pour l'emploi en Allemagne et nos entreprises", a déclaré Mme Merkel au congrès du syndicat IG Metall à Francfort (ouest).

La première économie européenne, longtemps championne du monde du commerce extérieur, exporte pour plus de 100 milliards d'euros par mois à l'étranger et pendant des décennies c'est cela qui a tiré la croissance de son économie.

"Et maintenant nous assistons à un mouvement inverse : c'est la mondialisation qui vient à nous", a poursuivi la chancelière, qui a ouvert grand la porte aux centaines de milliers de candidats à l'asile qui affluent en Europe.

"Ce que nous pensions loin de nous", par exemple la guerre qui ravage la Syrie, ou le chaos dans lequel est plongé a Libye, "devient concret pour nous sous la forme de réfugiés, nous devons apprendre à gérer cela", a-t-elle plaidé.

"Nous allons devoir accepter un certain degré d'immigration légale, c'est la mondialisation", a continué Mme Merkel, "à l'époque des smartphones nous ne pouvons pas nous refermer sur nous-mêmes (...), les gens savent bien comment nous vivons en Europe".

Même si les arrivées en masse placent l'Europe et l'Allemagne devant "de gros défis", "pour moi c'est une évidence de dire +nous allons y arriver+", a répété la chancelière, alors que cette affirmation, qui est son credo dans cette crise des migrants, lui attire de plus en plus de critiques en Allemagne et à l'étranger.

L'Allemagne attend cette année au moins 800.000 demandeurs d'asile.

Nos partenaires