Londres contre toute utilisation d'argent britannique pour renflouer la Grèce

14/07/15 à 07:13 - Mise à jour à 07:13

Source: Belga

Le ministre britannique des Finances George Osborne s'efforcera de bloquer toute tentative de l'Union européenne d'inclure de l'argent britannique dans un nouveau programme de renflouement financier de la Grèce, ont rapporté mardi plusieurs médias.

Londres contre toute utilisation d'argent britannique pour renflouer la Grèce

© REUTERS

M. Osborne a souligné l'opposition britannique à participer au refinancement de la Grèce lors de conversations téléphoniques avec ses homologues européens avant la réunion de mardi entre les membres de l'Eurogroupe à Bruxelles, selon le Financial Times et d'autres publications.

"Nos collègues de l'eurozone ont reçu un message fort et clair selon lequel il ne serait pas acceptable de modifier à cette occasion la position britannique sur les programmes européens de renflouement financiers", a indiqué une source du ministère des Finances. "L'idée qu'il puisse être d'une contribution des contribuables britanniques dans ce nouvel accord avec la Grèce est condamnée d'avance", a-t-on ajouté de même source.

En 2010, le Premier ministre David Cameron avait annoncé être parvenu à un accord selon lequel le programme d'urgence, le Mécanisme européen de stabilisation financière (MESF), incluant les 28 membres de l'Union, ne serait plus utilisé pour souscrire à des renflouements de pays de l'eurozone après qu'il eut été utilisé pour l'Irlande et le Portugal.

Seuls les 19 membres de la monnaie unique devaient avoir la responsabilité de souscrire des programmes de renflouement à l'aide d'un nouveau fonds utilisable lors de crises comme celle traversée actuellement par la Grèce.

En savoir plus sur:

Nos partenaires