Loi sur les pratiques du commerce: la Fedis et l'UCM satisfaites

12/02/10 à 16:11 - Mise à jour à 16:11

Source: Trends-Tendances

L'Union des Classes Moyennes (UCM) et la Fédération belge de la distribution (Fedis) se disent satisfaites par le projet de loi relatif aux pratiques du marchés et à la protection du consommateur, ont-elles indiqué vendredi par communiqué.

Loi sur les pratiques du commerce: la Fedis et l'UCM satisfaites

© Epa

La Chambre a adopté dans la nuit de jeudi à vendredi le projet de loi relatif aux pratiques du marchés et à la protection du consommateur. Ce texte règle notamment certains problèmes relatifs aux ventes à distances et aux soldes.

Pour l'UCM, le texte voté garantit la vitalité et la diversité de l'offre commerciale en préservant des conditions équitables de concurrence entre le commerce de proximité et la grande distribution.

L'interdiction de vente à perte en dehors des périodes de soldes ou de liquidation est également maintenue. Deux grandes préoccupations de l'UCM sont ainsi rencontrées.

De son côté, la Fedis se réjouit que de nombreuses règles soient modernisées: "les offres conjointes sont libéralisées tandis que la période d'attente pour les soldes est joliment raccourcie. Ce sont là les desiderata de Fedis depuis plusieurs années".

En matière d'e-commerce, Fedis se réjouit que les vendeurs sur internet ne sont plus tenus d'attendre la fin du délai de réflexion pour pouvoir exiger un acompte ou un paiement du consommateur. "Fedis demandait la suppression de ce procédé depuis plusieurs années déjà et s'avoue satisfaite qu'elle ait enfin lieu", indique Dominique Michel, administrateur délégué de Fedis.

En savoir plus sur:

Nos partenaires