Les relations commerciales belgo-russes s'intensifient, malgré le froid entre Moscou et l'UE

23/03/18 à 11:37 - Mise à jour à 11:37
Du Trends-Tendances du 22/03/18

Malgré les sanctions européennes, aucune société belge n'a quitté la Russie. Le commerce s'intensifie même, avec en tête l'énergie et l'industrie chimique. Quant au géant brassicole AB InBev, il aura l'exclusivité de la vente de bières lors de la prochaine Coupe du Monde.

Les sujets de contentieux ne manquent pas entre l'Union européenne et la Russie, qui vient de reconduire Vladimir Poutine pour six années supplémentaires : bruits de bottes aux frontières, accusations d'ingérences, tensions entre Londres et Moscou sur fond d'une affaire d'empoisonnement d'un ex-espion, vues opposées sur la Syrie... Depuis l'éclatement en 2014 de la guerre en Ukraine et l'annexion de la Crimée, les sanctions (européennes) et les contre-sanctions (russes) restent en vigueur, au grand dam de nos producteurs de pommes et poires.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires