"Les réfugiés ne peuvent pas être intégrés si facilement au marché du travail belge"

09/09/15 à 11:28 - Mise à jour à 14:00

Les demandeurs d'asile devraient pouvoir travailler immédiatement, y compris pendant leur procédure d'asile, estime l'homme à la tête de l'Unizo, Karel Van Eetvelt. Mais pour Jan Denys, spécialiste de chez Randstad, ce n'est pas si simple.

Aujourd'hui, un réfugié ne peut travailler que lorsqu'il est reconnu comme demandeur d'asile ou qu'il est en Belgique depuis 6 mois. Pour Jan Denys, spécialiste du marché du travail chez Randstad, ces demandeurs d'asile ne pas peuvent pas comme ça, tout simplement, être intégrés sur le marché du travail.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires