Les recettes fiscales grimpent de 8 % en 10 mois

01/12/10 à 14:28 - Mise à jour à 14:28

Source: Trends-Tendances

Les recettes réalisées lors des 10 premiers mois de l'année sont en phase avec les objectifs retenus dans le budget 2010 ajusté, a annoncé le ministère de Finances mardi.

Les recettes fiscales grimpent de 8 % en 10 mois

© Reuters

Par rapport à 2009, les recettes fiscales totales perçues par le pouvoir fédéral en octobre ont reculé de 17 % mais progressé de 8 % sur les 10 premiers mois.

Pour ce qui concerne les impôts directs, le taux de croissance par rapport à l'année précédente est de - 31 % pour le mois d'octobre et de + 9 % sur les 10 premiers mois. Les recettes d'impôts indirects sont en croissance de 9 % et de 7 % sur les 10 premiers mois de l'année.

Pour pouvoir comparer les recettes fiscales avec l'évolution prévue de l'activité économique, l'application d'un certain nombre de corrections est requise. On obtient dès lors alors un taux de croissance des recettes fiscales totales (hors rôles) compris entre 3,9 % et 4,4 %. Une telle croissance signifie que les recettes fiscales augmentent légèrement plus vite que le PIB.

Le produit des taxes sur les véhicules est en faible croissance. Les recettes du précompte mobilier sur dividendes s'affichent toujours en hausse : en 2010, les recettes seront supérieures à celles de 2009, une année particulièrement mauvaise. Les recettes du précompte mobilier sur intérêts affichent une tendance inverse : ce recul s'explique par la tendance baissière des taux d'intérêt et par le choix de livrets d'épargne exonérés.

La croissance des versements anticipés est inférieure à celle attendue. Le précompte professionnel évolue un peu mieux que ce qui est attendu, tant par rapport aux prévisions budgétaires que par comparaison avec la croissance prévue de la masse salariale. Les recettes de TVA affichent toujours une augmentation après 10 mois.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires