Les prochaines semaines "cruciales" pour la survie de la Grèce

05/08/12 à 11:18 - Mise à jour à 11:18

Source: Trends-Tendances

Le ministre grec des Finances Yannis Stournaras a déclaré ce dimanche au quotidien Ethnos que les prochaines semaines étaient "cruciales" pour le maintien du pays dans la zone, si de nouvelles économies, réclamées par les créanciers UE et FMI, ne sont pas adoptées.

Les prochaines semaines "cruciales" pour la survie de la Grèce

© Thinkstock

Tout en reconnaissant que les Grecs ont subi "d'importants sacrifices", le ministre a souligné que "les prochaines semaines étaient cruciales pour la survie du pays, car des choix différents de ceux que la logique impose pourraient nous conduire à une faillite et à sortir de la zone euro".

"Le pays s'est engagé à procéder à une série de mesures et de réformes pour redresser l'économie et écarter définitivement la menace de la faillite", a rappelé M. Stournaras dans cette déclaration publiée Ethnos.

Le ministre doit finaliser ce dimanche à Athènes avec les experts des créanciers de la troïka, Poul Thomsen (FMI), Klaus Masuch (BCE), et Matthias Mors (UE), des économies de 11,5 milliards d'euros. La troïka presse depuis deux semaines le gouvernement grec de coalition droite-gauche d'adopter de nouvelles réductions dans les dépenses publiques, incluant des coupes dans salaires et retraites.

Ces mesures sont une condition préalable, selon les créanciers, pour débloquer le versement à la Grèce d'une tranche de 31,5 milliards d'euros en septembre, dans le cadre du plan de sauvetage de 130 milliards d'euros.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires