Les obligations n'ont jamais aussi peu rapporté à l'Etat

07/06/10 à 10:27 - Mise à jour à 10:27

Source: Trends-Tendances

Le faible succès des Bons d'Etat est lié au fait que les cou¬pons oc¬troyés (2,2 % à cinq ans et 3,25 % à huit ans) sont in¬fé¬rieurs de 0,25 % à 0,30 % aux pré¬cé¬dents. Ils peinent à concurren¬cer d'autres placements, comme les comptes d'épargne, les bons de caisses et l'or.

Les obligations n'ont jamais aussi peu rapporté à l'Etat

© Belga

Les par­ti­cu­liers ont sous­crit pour 45,5 mil­lions d'euros de bons d'Etat lors de la dernière campagne d'émission de l'Agence de la dette belge, soit presque moi­tié moins que les fonds levés (87,2 mil­lions d'euros) lors de la cam­pagne clô­tu­rée en mars, qui était déjà en léger repli par rapport à la pré­cé­dente (89,2 mil­lions d'euros), pouvait-on lire samedi dans L'Echo, De Tijd et De Morgen.

Les obligations belges n'avaient encore jamais rapporté si peu d'argent au Trésor public. Le faible succès des Bons d'Etat est lié au fait que les cou­pons oc­troyés (2,2 % à cinq ans et 3,25 % à huit ans) sont in­fé­rieurs de 0,25 % à 0,30 % aux pré­cé­dents et peinent à concur­ren­cer d'autres placements, comme les comptes d'épargne, les bons de caisses et l'or.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires