Les négociations de libre-échange UE/Japon à "un moment crucial"

28/06/17 à 14:07 - Mise à jour à 14:07

Source: Afp

Les discussions entre Européens et Japonais sur un accord de libre-échange se situent à "un moment crucial", a déclaré mercredi le ministre japonais des Affaires étrangères, les pourparlers achoppant, selon la presse nippone, sur les fromages.

Les négociations de libre-échange UE/Japon à "un moment crucial"

Taro Aso, ministre japonais des Finances. © AFP

Les négociations, qui durent depuis quatre ans, se sont récemment intensifiées en vue de parvenir à un accord-cadre en marge du G20 qui se tiendra à Hambourg (Allemagne) les 7 et 8 juillet.

"Cette semaine et la semaine prochaine représentent un moment crucial", a affirmé le chef de la diplomatie nippone, Fumio Kishida, dans des propos retransmis sur la chaîne publique NHK.

"A un moment où le protectionnisme progresse au niveau international, la conclusion d'un accord de grande ampleur économique aurait un impact important dans le monde", a-t-il ajouté.

Selon le quotidien économique Nikkei, la commissaire européenne au Commerce, Cecilia Malmström, et son homologue à l'Agriculture, Phil Hogan, pourraient venir à Tokyo dès jeudi pour tenter de débloquer le dossier.

Les négociations ont pris du retard, selon un diplomate japonais cité par le Nikkei. Bruxelles souhaiterait que le Japon élimine les taxes, de l'ordre de 30%, appliquées sur les fromages importés des pays de l'Union. Mais, sous la pression du Parti démocrate-libéral (PLD) qui domine le Parlement, le gouvernement du même bord a du mal à aller plus loin que les réductions consenties dans le cadre de l'accord de libre-échange transpacifique (TPP) signé avec une dizaine de nations.

Autre point de friction, Tokyo demande le retrait des taxes imposées en Europe sur les voitures japonaises, Bruxelles réclamant pour sa part une période de grâce de plus de 10 ans.

Un accord de libre-échange UE/Japon couvrirait 28,4% du Produit intérieur brut mondial (PIB) et 36,8% des échanges commerciaux, selon les chiffres avancés par le Nikkei.

Nos partenaires