Les ministres wallons se sont serré la ceinture

21/12/10 à 09:05 - Mise à jour à 09:05

Source: Trends-Tendances

La tripartite wallonne (PS, Ecolo, cdH) s'était engagée en juin 2009 à diminuer le personnel dans les cabinets ministériels et les dépenses au sein de ceux-ci. Elle semble y être arrivée, si l'on en croit la Cour des comptes.

Les ministres wallons se sont serré la ceinture

© Rudy Demotte, ministre-président de la Région wallonne.

Le personnel des cabinets ministériels de la Région wallonne est en baisse, tout comme les dépenses au sein de ces cabinets, selon des chiffres du 22e cahier d'observation de la Cour des comptes, publiés mardi par Le Soir.

La tripartite wallonne (PS, Ecolo, cdH) s'était engagée en juin 2009 à diminuer le personnel dans les cabinets ministériels et les dépenses au sein de ceux-ci et semble y être arrivée, selon les données publiées dans le quotidien.

Fin 2007, on dénombrait 462 équivalents temps plein (ETP) dans les cabinets, pour un cadre légal de 503 ETP, soit un taux d'occupation de 91,85 %. Au 31 décembre 2009, ils étaient 327,4 ETP pour un cadre de 398,75 ETP, soit un taux d'occupation de 82,11 %.

Les crédits alloués au fonctionnement des cabinets sont, eux, passés d'un total de 32.878 euros par an et par membre du personnel prévu au cadre à 28.270 euros, soit une baisse de 5 % en 2009 par rapport à 2008 et de 18 % en 2010, selon la Cour des comptes.

Ces économies ont notamment été réalisées en réduisant la composition du gouvernement de neuf à huit ministres, en instaurant des synergies entre cabinets et en puisant davantage dans les effectifs de l'administration.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires