27/09/16 à 14:18 - Mise à jour à 14:21

"Les indépendants à l'abattoir"

"Il n'y a pas d'augmentation d'impôt linéaire, mais une variété de mesures sournoises, indirectes, ayant un grand impact" estime Anton Van Zantbeek, avocat chez Rivus, professeur à la Faculté d'Economie et de Sciences de l'entreprise de la KULeuven ainsi qu'à la Fiscale Hogeschool.

La neutralité budgétaire est le credo du ministre des Finances Johan Van Overtveldt (N-VA). La nécessaire diminution du taux de l'impôt des sociétés doit par conséquent être compensée. Cela ne sera équitable que si des mesures compensatoires sont trouvées dans l'impôt des sociétés. La pression fiscale reste alors égale dans l'ensemble et les sociétés contribuent de manière équivalente. Mais Van Overtveldt ne le voit apparemment pas ainsi.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires