Les grandes entreprises belges trop peu contrôlées par le fisc

14/08/15 à 15:52 - Mise à jour à 15:52

Source: Belga

La Belgique est le pays de l'OCDE qui compte le moins de contrôleurs des grandes entreprises et des multinationales, a conclu le député Peter Vanvelthoven (sp.a) à l'examen du dernier rapport de l'Organisation pour la Coopération et le Développement Économique. Selon lui, le fisc belge se concentre d'abord sur les salariés et les petites entreprises.

Les grandes entreprises belges trop peu contrôlées par le fisc

© iStock

Si la Belgique compte beaucoup de fonctionnaires à l'administration des Finances, le service chargé des grandes entreprises est peu fourni: à peine 55 contrôleurs alors qu'un pays comme la Grèce en compte 105.

Autre fait plus marquant épinglé par le député: la différence avec le reste des pays de l'OCDE quand il s'agit du nombre de contrôleurs comparé aux grandes entreprises qui doivent être suivies. En Belgique, chaque contrôleur doit s'occuper en moyenne de 327 grandes entreprises. La moyenne de l'OCDE est de 30 et, dans 10 pays, elle chute à 10. Les Pays Bas comptent même un contrôleur pour trois grandes entreprises.

M. Vanvelthoven réclame une autre approche du fisc belge. L'Etat pourrait tirer de meilleures recettes des multinationales s'il en fait le choix politique, estime-t-il.

En savoir plus sur:

Nos partenaires