Les fonctionnaires des impôts au chômage suite à une panne de Tax-on-web

21/04/10 à 11:10 - Mise à jour à 11:10

Source: Trends-Tendances

Plusieurs milliers de fonctionnaires des impôts se tournent les pouces depuis plusieurs jours. Le programme informatique Tax-on-web est en effet en panne et ils ne savent dès lors pas travailler, écrivent mercredi les quotidiens De Standaard et Het Nieuwsblad.

Les fonctionnaires des impôts au chômage suite à une panne de Tax-on-web

"Le problème a commencé jeudi", explique un des fonctionnaires touchés par la panne. "Ce jour-là Tax-on-web s'est continuellement coupé. Vendredi nous avons pu un peu travailler, mais lundi et mardi nous n'avons rien su faire."

Le porte-parole du SPF Finances, Francis Adyns, n'était pas joignable mardi pour obtenir une réaction. Mais le responsable syndical Marc Nijs, de la CSC-Services publics, a confirmé que plusieurs délégués syndicaux lui avaient signalé le problème et que "quelques milliers de fonctionnaires se tournent les pouces".

La faute à la nouvelle version ?

Hasard ou pas, jeudi passé, la nouvelle version de Tax-on-web a été mise en ligne, afin que les contribuables puissent remplir leur déclaration d'impôts 2010.

Les fonctionnaires touchés par la panne sont encore occupés avec les déclarations d'impôts de 2009. Chaque fonctionnaire qui doit rechercher des données sur les impôts d'une personne physique est concerné par la panne informatique.

Les fonctionnaires qui contrôlent les indépendants ont encore à leur disposition quelques documents papiers qu'ils peuvent consulter. Mais les fonctionnaires qui contrôlent les simples déclarations d'impôts sont eux totalement dans l'impossibilité de travailler. Les déclarations d'impôts sur papier n'arrivent plus directement chez eux, mais dans un centre de collecte où toutes les données sont scannées. Les fonctionnaires peuvent ensuite les consulter via leur ordinateur, si le programme fonctionne toutefois.

L'application reste disponible pour les contribuables

L'administration des Finances a précisé que l'application Tax-on-web restait, toutefois, disponible pour les contribuables. Les problèmes d'accessibilité par les fonctionnaires concernent principalement une application interne, dénommée "TAXI".

Trends.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires