Les faux billets explosent en Belgique, pas sur le Vieux Continent

17/01/11 à 11:59 - Mise à jour à 11:59

Source: Trends-Tendances

Les billets de 50 euros sont les plus contrefaits, directement suivis des billets de 20 euros. La vigilance est de mise, donc. Surtout en Belgique, où le nombre de faux billets saisis l'an dernier a fortement augmenté, selon la BNB, à l'inverse du niveau global indiqué par la BCE.

Les faux billets explosent en Belgique, pas sur le Vieux Continent

© Jupiter

Le nombre de faux billets en euros saisis en 2010 baisse globalement...

Le nombre de billets de banque contrefaits en euros saisis a reculé en 2010 pour la première fois depuis 2006, a annoncé lundi la Banque centrale européenne. Au cours du second semestre de 2010, 364.102 faux billets ont été saisis, un chiffre en recul de 5,9 % par rapport au premier semestre, où il avait déjà enregistré une baisse de 13 % par rapport aux six mois précédents, le premier depuis quatre ans.

"Comparé à une augmentation notable des billets en circulation (d'environ 13,6 % au semestre 2010), la proportion des faux billets reste basse", a commenté la BCE dans un communiqué, tout en conseillant au public de rester "vigilant" lors des transactions en liquide.

Les billets de 20 et 50 euros demeurent les plus contrefaits, avec une proportion de 38 % et 43,5 % respectivement, suivis des billets de 100 euros (13,5 %).

La très grande majorité de ces faux billets (97 %) ont été retrouvés dans les pays membres de la zone euro, 1,5 % dans les pays de l'Union européenne non membres de la zone euro, et 1,5 % hors UE, a encore précisé la BCE.

... Mais la contrefaçon de billets en euros explose en Belgique

En 2010, 43.675 faux billets d'euro ont été retrouvés en Belgique, soit 59 % de plus qu'en 2009 lorsque 27.415 fausses coupures avaient été saisies, rapporte lundi la Banque nationale de Belgique. Le faux billet le plus répandu dans notre pays est celui de 50 euros (54 % du total), suivi par la coupure de 20 euros.

Cette forte hausse contraste avec les résultats enregistrés à l'échelle continentale (lire ci-avant). La BNB n'avance pas d'explication aux résultats belges. En comparaison avec le nombre de vrais billets en circulation en Belgique - quelque 450 millions - la proportion de fausses coupures reste toutefois assez faible.

La Banque nationale propose des formations pour reconnaître l'argent contrefait, spécialement aux personnes exerçant le métier de guichetier ou actives dans l'horeca et les commerces.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires