Les doutes concernant les banques italiennes prennent de l'ampleur

06/12/16 à 15:14 - Mise à jour à 15:15

Source: Trends-Tendances

Le Premier ministre italien Matteo Renzi a misé trop haut et il disparaît de la scène. Les doutes prennent de l'ampleur à propos de la troisième banque du pays, Monte dei Paschi di Siena, quant à sa capacité à lever suffisamment de capital.

"Le résultat du référendum change peu à la situation de l'économie et des banques italiennes", estimait Jeroen Dijsselbloem, le président de l'Eurogroupe, le club des ministres des Finances de la zone euro. "Les problèmes d'aujourd'hui sont les mêmes que ceux d'hier. Il est primordial de s'y attaquer."
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

TrendsInformation Services

Connectés en permanence

Connectés en permanence

A peine une vingtaine d'années se sont écoulées entre l'apparition des premiers ordinateurs ...

Nos partenaires