Les centrales de Seraing et Vilvorde constitueront la réserve stratégique d'énergie

31/10/17 à 19:44 - Mise à jour à 19:58

Source: Belga

La réserve stratégique de l'hiver 2017-2018 sera composée par les centrales EDF de Seraing et EM Generation à Vilvorde, a annoncé mardi la ministre fédérale de l'Energie, Marie Christine Marghem. Les deux unités combinent une puissance de 725 MW destinés à la réserve.

Les centrales de Seraing et Vilvorde constitueront la réserve stratégique d'énergie

© CHRISTOPHE TOFFOLO

Ces deux centrales avaient déjà constitué la réserve stratégique au cours des trois hivers précédents. La décision annoncée mardi ne s'applique que pour l'hiver à venir. La réserve stratégique est subventionnée par l'Etat et doit être activée en cas de pénurie d'électricité.

Pendant l'été, la Commission de Régulation de l'Électricité et du Gaz (CREG) avait rejeté les neuf offres introduites en raison de prix "manifestement déraisonnables". La ministre Marghem en avait conclu qu'il existait "un parfum d'entente" entre les différents candidats.

Le mécanisme mettant la réserve sur pied a entretemps fait l'objet d'une analyse de la Commission européenne dans le cadre de la réglementation relative aux aides d'Etat. Celui-ci a été approuvé, sous réserve que la Belgique "adapte sa législation afin de limiter à l'avenir la période des contrats à un an et de permettre de réduire la taille de la réserve en fonction du retour sur le marché d'unités de production", précise la ministre.

L'année passée, cette réserve atteignait 750 MW mais n'avait pas dû être activée.

Nos partenaires