Le vieillissement pourrait coûter cher, très cher à la Belgique

08/10/10 à 10:17 - Mise à jour à 10:16

Source: Trends-Tendances

Déficit public de 100 milliards d'euros, soit 25 % du PIB, et une dette publique de 350 % : telles sont les projections, plutôt sombres, de Standard & Poor's pour la Belgique. Et ce, à politique inchangée et avec une démographie stable.

Le vieillissement pourrait coûter cher, très cher à la Belgique

© Thinkstock

Le vieillissement de la population en Belgique pourrait mener à un déficit de 25 % du PIB d'ici 2050 en tablant sur un PIB de 400 milliards d'euros, selon une simulation de l'agence Standard & Poor's sur le vieillissement, détaillée vendredi par L'Echo.

S&P a étudié la manière dont se dégraderaient les finances publiques de 50 pays du monde en fonction du vieillissement. Cette projection est faite à politique inchangée et avec une démographie stable.

Selon cette étude, le déficit devrait atteindre 17,3 % pour ces 50 pays, contre 5,3 % aujourd'hui. Les Etats-Unis devraient connaître un déficit de 30 % et l'Europe de 23,3 %. La Belgique, selon les projections, aurait un déficit public de 100 milliards d'euros d'ici 2050 et une dette publique flirtant avec les 350 %.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires