Le taux de chômage stable à 11,5% dans la zone euro en septembre

31/10/14 à 12:05 - Mise à jour à 12:05

Source: Belga

Le taux de chômage corrigé des variations saisonnières s'est établi à 11,5% en septembre dans la zone euro, stable par rapport au mois précédent mais en légère baisse par rapport aux 12% de septembre 2013, annonce vendredi Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne.

Le taux de chômage stable à 11,5% dans la zone euro en septembre

© Thinkstock

Dans l'Union européenne des 28 Etats membres (UE28), le taux de chômage atteignait 10,1% en septembre, un taux identique à celui d'août 2014 mais plus faible que celui de 10,8% de septembre 2013.

Selon Eurostat, 24,512 millions d'hommes et de femmes étaient au chômage dans l'UE28 en septembre, dont 18,347 millions dans la zone euro. Par rapport à août, le nombre de chômeurs a diminué de 108.000 unités dans l'UE28 et de 19.000 dans la zone euro. "Comparé à septembre 2013, le chômage a baissé de 1,818 million de personnes dans l'UE28 et de 826.000 dans la zone euro", souligne l'office statistique.

Parmi les Etats membres, les taux de chômage les plus faibles ont été enregistrés en septembre en Allemagne (5,0%) et en Autriche (5,1%). Les plus élevés étaient relevés en Grèce (26,4% en juillet 2014) et en Espagne (24,0%). Le taux de chômage en Belgique atteignait en septembre 8,5%.

Sur un an, le taux de chômage a baissé dans 21 Etats membres, a augmenté dans six et est resté stable en Belgique. Les baisses les plus marquées ont été observées en Espagne (de 26,1% à 24,0%), au Portugal (de 15,7% à 13,6%) ainsi qu'en Hongrie (de 10,0% à 7,6% entre août 2013 et août 2014), et les plus fortes hausses ont été relevées en Finlande (de 8,2% à 8,7%) et en France (de 10,3% à 10,5%).

En septembre, 4,988 millions de jeunes de moins de 25 ans étaient par ailleurs au chômage dans l'UE28, dont 3,340 millions dans la zone euro. Le taux de chômage des jeunes était de 21,6% dans l'UE28 et 23,3% dans la zone euro, contre respectivement 23,5% et 24,0% en septembre 2013.

En savoir plus sur:

Nos partenaires