Le secteur de l'intérim lance un projet pour guider les jeunes sur le marché de l'emploi

23/04/18 à 15:04 - Mise à jour à 15:03

Source: Belga

Le secteur du travail intérimaire va lancer mardi Welqome, un projet afin de guider et d'accompagner les jeunes dans leurs premières expériences sur le marché du travail.

Le secteur de l'intérim lance un projet pour guider les jeunes sur le marché de l'emploi

© Getty Images/iStockphoto

Lancé par le Fonds de formation pour les intérimaires (FFI), le projet Welqome leur servira de boussole dans la jungle du marché de l'emploi et leur donnera un certain nombre d'outils, d'astuces pratiques et de conseils utiles à leurs premières démarches. Le but est d'atteindre 3.000 jeunes sur une période de deux ans. La Belgique comptabilisait un taux de chômage important chez les jeunes fin 2017 (16,4%) et se porte moins bien que la moyenne de l'UE28 (16,1%) ou des Pays-Bas (8%) et de l'Allemagne (6,3%), situe le FFI.

Le projet Welqome se déroule en trois phases. La première, le 'Job Scouting', est réservée aux professionnels du marché de l'emploi et facilite la rencontre entre agences de travail intérimaire, coaches pour les jeunes, médiateurs et conseillers.

Dans un second temps, les jeunes seront ciblés avec le 'Job Orientation'. Ils recevront des conseils clés pour empocher leur premier emploi. Des ateliers y sont organisés pour aider les jeunes à s'orienter, à découvrir ce qu'ils recherchent absolument dans un emploi et à proposer un CV original.

Enfin viendra le temps du 'Job Hunting', de la chasse à l'emploi. Les jeunes postuleront en direct au sein de plusieurs agences en une demi-journée.

Des formations supplémentaires seront notamment développées, de même qu'une application mobile remplaçant les brochures d'accueil afin de mieux intégrer ces jeunes sur leur premier lieu de travail.

Le FFI étend ce projet à toute la Belgique, d'abord en Flandre puis à Bruxelles. Des événements Welqome auront aussi lieu dès l'automne en Wallonie. "Nous nous sommes fixés des objectifs ambitieux : 100 événements, une gamme de 1.000 conseillers pour la jeunesse, consultants en intérim et 3.000 jeunes", se réjouit Vincent Vandenameele, directeur du FFI.

Nos partenaires