Le Royaume-Uni doit mettre des propositions sur la table, estime la FEB

13/06/18 à 14:14 - Mise à jour à 14:14

Source: Belga

A l'approche du Brexit, le Royaume-Uni doit mettre des propositions sur la table, a appelé mercredi par communiqué la Fédération des entreprises de Belgique (FEB) qui regrette "que le gouvernement britannique n'ait toujours pas adopté une position suffisamment précise sur sa relation future avec l'Union européenne".

Le Royaume-Uni doit mettre des propositions sur la table, estime la FEB

© REUTERS

"Aucune solution au problème de la frontière entre la République d'Irlande et l'Irlande du Nord n'a encore été proposée. Or, cette décision doit faire partie de l'accord de sortie. Sans solution, il n'y aura pas d'accord de sortie et nous ferons face à un 'cliff edge Brexit'. Ce scénario impliquera l'absence de période de transition et, sans doute, de relation commerciale préférentielle dans un avenir proche", détaille la FEB.

La fédération demande dès lors qu'une phase transitoire adaptée soit mise en place. "De plus, les entreprises ont besoin de certitudes et doivent être en mesure de se préparer et de s'adapter à la relation future entre les deux parties."

Selon la FEB, l'accord devra notamment "assurer un accès complet et aisé aux marchés des deux parties, à savoir notamment favoriser le commerce de biens de tous les secteurs sans aucun tarif douanier et sans aucune restriction quantitative, et assurer le commerce transfrontalier des services et l'accès aux marchés publics britanniques". "Les relations économiques entre la Belgique et le Royaume-Uni sont très étroites.

La FEB espère dès lors que le Royaume-Uni abandonnera ses lignes rouges afin qu'une forme d'intégration économique plus poussée puisse être maintenue. (...) Si nous pouvons établir une nouvelle relation commerciale, inspirée par notre position, nous serons en mesure d'amortir les effets négatifs", a déclaré Pieter Timmermans, administrateur délégué de la FEB.

Nos partenaires