Le risque de pauvreté stable en Belgique

17/10/14 à 14:17 - Mise à jour à 14:17

Source: Belga

Le risque de pauvreté en Belgique reste stable autour des 15%, indique vendredi le SPF Economie DG Statistique en se basant sur l'enquête sur les revenus et les conditions de vie (EU-SILC), menée en 2013 auprès de 6.159 ménages belges.

Le risque de pauvreté stable en Belgique

© Reuters

L'an dernier, 15,1% de la population était considérée comme à risque de pauvreté. Il s'agit des personnes vivant dans un ménage dont le revenu total disponible équivalent, c'est-à-dire ramené à un ménage d'une seule personne, est inférieur au seuil de pauvreté. Le seuil de pauvreté est établi à 1.074 euros par mois pour un isolé et à 2.256 euros pour un ménage de deux adultes et deux enfants de moins de 14 ans.

Selon le SPF Economie, trois catégories de personnes sont les plus exposées au risque de pauvreté: les membres de famille monoparentale, les ménages d'une seule personne et les chômeurs.

Par ailleurs, 5% de la population souffre de privation matérielle grave et 14% des personnes âgées de moins de 60 ans vivent dans un ménage à faible intensité de travail.

Les personnes confrontées à au moins l'un de ces trois risques (pauvreté monétaire, privation matérielle grave ou faible intensité de travail) sont considérées comme à risque de pauvreté ou d'exclusion sociale dans ce qui forme l'indicateur européen de la pauvreté dans le cadre de la stratégie Europe-2020.

En savoir plus sur:

Nos partenaires