Le PS d'accord pour l'amnistie fiscale, mais...

16/12/10 à 16:27 - Mise à jour à 16:27

Source: Trends-Tendances

Voulue par la N-VA et... les diamantaires anversois, une nouvelle amnistie fiscale pourrait bien emporter les suffrages du PS lui-même. A condition qu'elle rapporte au moins 150 millions d'euros. Un chiffre qui, selon certains experts, ne semble guère irréaliste.

Le PS d'accord pour l'amnistie fiscale, mais...

© Thinkstock

En cette période de Noël, nombreux sont ceux qui rêvent d'une nouvelle déclaration libératoire unique (DLU), le secteur diamantaire anversois et la très "libérale" NV-A en tête. Et les autres ?

Au cas où la formation d'un gouvernement finirait tout de même par être mise en route, le parti de Bart De Wever ne serait pas le seul sur l'échiquier politique à songer à mettre ce cadeau fiscal sur la table des négociations. Du côté socialiste aussi, on y pense.

A vrai dire, le PS ne serait pas opposé à une "DLU bis", synonyme de précieux ballon d'oxygène pour les finances de l'Etat. A condition, paraît-il, que celle-ci rapporte au moins 150 millions d'euros.

Un chiffre qui, selon certains experts, ne semble guère irréaliste. Selon eux, une nouvelle amnistie fiscale pourrait rapporter trois fois plus. En 2004, la première DLU avait fait rentrer 498 millions d'euros dans les caisses de l'Etat.

Trends-Tendances

Nos partenaires