Le Prince Philippe dopé par Mickey

04/06/13 à 15:20 - Mise à jour à 15:20

Source: Trends-Tendances

Enchanté par sa visite au siège de la Walt Disney Company, le Prince Philippe a officiellement inauguré la mission économique belge en Californie dans un discours qui a séduit et fait rire les Américains, sans oublier toutefois le véritable enjeu de ce voyage : faire la promotion du "made in Belgium" et de nos hommes d'affaires aux Etats-Unis.

Le Prince Philippe dopé par Mickey

© Frédéric Brébant

C'est un Prince Philippe étonnamment détendu et hilare qui a inauguré officiellement la réception belge donnée hier soir par la mission économique à l'hôtel Intercontinental de Los Angeles. Ponctuée de quelques "Yeaaaaah !" des plus audacieux dans l'assistance quand il a rappelé sa vie d'étudiant à Standford et la grandeur "non géographique" de la Belgique, son intervention a été saluée et franchement applaudie.

A cette occasion, le Prince a aussi acté le lancement officiel du tout nouveau concept de Food.be, créé par la Fédération belge de l'Industrie Alimentaire (FEVIA). Destiné à mettre en valeur l'excellence de l'alimentation belge et à favoriser les exportations, cette nouvelle signature se décline sous deux facettes principales : un site Internet Food.be qui présente tous les atouts des produits alimentaires et des marques "made in Belgium" ; et une nouvelle image de marque belge porté le slogan : "Food.be. Small country. Great food." Objectif : renforcer le positionnement de l'industrie alimentaire belge et surtout assurer une croissance de 6 nouveaux milliards d'euros à la FEVIA, principalement vers l'exportation, d'ici 2015, en passant d'un chiffre d'affaires actuel de 44 milliards à 50 milliards dans deux ans.

L'effet Mickey Quelques heures plus tôt dans la journée, la bonne humeur du Prince Philippe était déjà palpable lors de la visite de la délégation officielle de la mission économique belge au siège de la Walt Disney Company. Remerciant l'entreprise américaine pour sa contribution à "rendre les princes et les princesses très populaires" (nouveaux rires dans l'assistance), le fils aîné d'Albert II a par ailleurs remis l'ordre de Léopold à Bob Iger, CEO de Disney. Mais c'est surtout la découverte des lieux et les nouvelles opportunités de business entre Disney et les hommes d'affaires belges présents qui étaient au centre des véritables préoccupations du Prince.

Avant sa visite chez Mickey, le Prince Philippe a également tenté d'ouvrir d'autres portes pour le business belge en participant notamment à un lunch à la résidence du consul de Belgique à Los Angeles, où se sont retrouvés les officiels belges et de potentiels investisseurs californiens. De sa position stratégique au coeur de l'Europe à ses avantages logistiques, en passant par les aides publiques aux investissements et le raffinement de sa gastronomie, les différents atouts de la Belgique ont été présentés aux Américains dans ce moment de complicité entrepreneuriale où étaient également présents le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders, le ministre de l'Economie wallonne Jean-Claude Marcourt et la ministre de l'Economie bruxelloise Céline Fremault.

Frédéric Brébant, à Los Angeles.

Nos partenaires