Le premier ministre grec Antonis Samaras devant le FMI

05/07/12 à 14:33 - Mise à jour à 14:33

Source: Trends-Tendances

Le nouveau Premier ministre grec Antonis Samaras a passé jeudi son premier grand oral devant les créanciers du pays, un test pour l'avenir des relations de la Grèce avec la zone euro.

Le premier ministre grec Antonis Samaras devant le FMI

© Reuters

Antonis Samaras, un conservateur qui gouverne avec les socialistes et la gauche modérée, s'est entretenu jeudi après-midi pendant une heure avec les chefs des missions du FMI, Poul Thomsen, de la Banque centrale européenne (BCE), Klaus Masuch, et de la Commission européenne, Matthias Mors, chargés d'examiner les comptes grecs.

Le nouveau ministre des Finances Yannis Stournaras a participé aux rencontres.

Leur visite met un terme à une parenthèse de trois mois de vide législatif, durant laquelle se sont tenues deux élections générales.

Elles ont abouti à la constitution d'un gouvernement de coalition droite-gauche se définissant comme pro-européen mais souhaitant renégocier les conditions des prêts concédés à la Grèce, plongée dans la récession.

Au cours de cette période, de nombreuses réformes impulsées par la troïka pour relancer l'économie et assainir les comptes publics ont été suspendues, telles les privatisations, la réforme fiscale ou celle de l'administration.

La mission de la troïka sera d'évaluer l'ampleur du déficit à combler, la nature des efforts à réaliser, d'écouter les propositions du gouvernement grec. Les bailleurs de fonds devraient revenir à Athènes le 24 juillet pour un accord final avec Athènes, selon la presse.

Trends.be avec Belga

Nos partenaires