Le Portugal demande le report du prochain examen de la "troïka"

12/07/13 à 08:29 - Mise à jour à 08:29

Source: Trends-Tendances

Le gouvernement portugais a demandé jeudi le report fin août, début septembre de la prochaine évaluation des comptes du Portugal par la "troïka" (UE-FMI-BCE), représentant les créanciers du pays, en raison de la crise politique qu'il traverse.

Le Portugal demande le report du prochain examen de la "troïka"

© Image Globe / FOREST LUGH

Le gouvernement a également demandé que les deux prochaines évaluations - la 8e et la 9e - aient lieu simultanément, selon un communiqué du ministère des Finances, invoquant pour appuyer sa requête "la situation politique actuelle".

Le Portugal a formulé cette autre demande afin "que le programme d'ajustement soit conclu dans les délais prévus", a précisé le communiqué.

La "troïka" effectue tous les trimestres une évaluation des réformes et des mesures d'austérité mises en oeuvre par le Portugal en échange du plan de sauvetage de 78 milliards d'euros accordé en mai 2011 par l'Union européenne et le Fonds monétaire international. Ce plan d'aide doit prendre fin en juin 2014.

Les créanciers avaient effectué à la mi-juin une mission de préparation à la 8e évaluation qui aurait du commencer le 15 juillet.

Le Portugal est actuellement en butte à une grave crise politique qui a déstabilisé le gouvernement du Premier ministre Pedro Passos Coelho. Alors que la coalition de centre droit, au pouvoir depuis juin 2011, pensait surmonter la crise grâce à un remaniement ministériel, une intervention du président conservateur Anibal Cavaco Silva a fait naître de nouvelles incertitudes.

Le chef de l'État n'a en effet accordé qu'un soutien en demi-teinte au gouvernement de M. Passos Coelho tout en préconisant la constitution d'un gouvernement "de salut national" soutenu par l'opposition socialiste.

En savoir plus sur:

Nos partenaires