Le pétrole enflamme l'inflation en Belgique

06/03/12 à 15:27 - Mise à jour à 15:27

Source: Trends-Tendances

Le Bureau fédéral du plan revoit ses prévisions d'inflation à la hausse : il table désormais sur une hausse de 3 % des prix en 2012. A cause du pétrole et de l'euro, et malgré la fixation d'un prix maximum pour le gaz et l'électricité.

Le pétrole enflamme l'inflation en Belgique

© Thinkstock

Le Bureau fédéral du plan a revu ses prévisions d'inflation à la hausse pour 2012, de 2,7 % à 3 %, a-t-il annoncé mardi. Ces nouvelles prévisions tiennent compte de mesures gouvernementales comme la fixation d'un prix maximum pour le gaz et l'électricité. L'indice santé, lui, s'afficherait à 2,8 %, contre 2,7 % lors des prévisions précédentes.

Pétrole. La hausse des prévisions découle de la progression des prix des produits pétroliers (+ 10 % en février), a expliqué le Bureau du plan, qui table désormais sur un prix moyen de 120 dollars le baril, contre 110 dollars auparavant.

Euro. Le cours de change de l'euro, lui, devrait atteindre 1,32 dollar pour un euro. Le mois passé, le Bureau du plan misait encore sur un cours de 1,31 dollar pour un euro.

Di Rupo Ier. L'inflation aurait encore été plus élevée en l'absence de mesures gouvernementales, a poursuivi le Bureau du plan, qui évoque une inflation, dans ce cas, de 3,1 % et d'un indice santé de 3 %.

Indice-pivot. Enfin, l'indice-pivot devrait être franchi dès le mois de septembre alors que le Bureau évoquait initialement un dépassement en octobre. Conséquences : les allocations sociales devraient augmenter de 2 % en octobre, la même hausse étant appliquée aux salaires des fonctionnaires le mois suivant. L'indice-pivot avait déjà été dépassé en janvier dernier.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires