Le pétrole en flambée continue, prédit l'Iran

19/04/11 à 14:05 - Mise à jour à 14:05

Source: Trends-Tendances

Avec une demande en hausse continue, l'Iran, qui préside l'Opep, ne voit guère comment le prix du pétrole pourrait redescendre d'ici à la fin de l'année.

Le pétrole en flambée continue, prédit l'Iran

© Bloomberg

L'Iran, qui préside l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, prévoit la poursuite de l'augmentation du prix du pétrole en 2011, a déclaré mardi Mohammad Ali Khatibi, son représentant au cartel.

"En 2011, nous aurons une hausse de la demande, certains l'évaluent à 1,3 million de barils par jour (mbj) et d'autres à 1,6 mbj, mais ce qui est certain, c'est qu'on aura une hausse de la demande", a-t-il affirmé aux journalistes, en marge d'une foire internationale sur le pétrole et le gaz à Téhéran.

"Le prix du pétrole dépend de deux choses a-t-il continué. Tout d'abord, les fondamentaux, notamment l'offre et la demande ; ensuite les facteurs politiques, psychologiques et les éléments imprévisibles. Sur la base de ces éléments, le prix du pétrole doit augmenter encore d'ici à la fin de l'année."

Abdallah El Badri, secrétaire général de l'Opep, en visite à Téhéran, a déclaré qu'il n'y avait pas de "pénurie" de pétrole sur le marché, nécessitant une hausse de la production de l'Opep afin de faire baisser les prix. "L'Opep a indiqué à plusieurs reprises qu'il n'y avait pas de pénurie de pétrole dans le monde, a-t-il déclaré aux journalistes. De plus, les stocks ont augmenté."

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires