Le ministre des Finances grec croit l'accord avec les créanciers possible d'ici le 20 août

04/08/15 à 20:43 - Mise à jour à 20:44

Source: Belga

Le ministre grec des Finances Euclide Tsakalotos s'est dit confiant mardi en la finalisation du nouveau prêt sur trois ans à la Grèce d'ici le 20 août, permettant ainsi d'éviter une aide d'urgence pour pouvoir rembourser la BCE à cette date.

Le ministre des Finances grec croit l'accord avec les créanciers possible d'ici le 20 août

Le ministre des Finances grec Euclide Tsakalotos © REUTERS

Interrogé par des journalistes à la sortie d'une rencontre avec les chefs de mission des créanciers internationaux (UE, BCE, FMI) le ministre a estimé que les discussions se passaient "au moins aussi bien que nous l'attendions. Ce n'est pas pire et peut-être un peu mieux que je l'attendais".

A la question de savoir si le calendrier pourrait être tenu, avec un accord au 20 août, il a répondu: "Oui. Il n'a jamais été dit, ni de notre part, ni de leur part (les créanciers, ndlr) que le calendrier ne serait pas tenu".

M. Tsakalotos a également assuré qu'il n'avait "pas été question" avec les créanciers du déblocage d'un "prêt-relais" pour permettre de payer 3,4 milliards d'euros dus à la BCE le 20 août. La Grèce espère donc qu'elle pourra honorer ce remboursement grâce au versement d'une première tranche du prêt sur trois ans, d'un montant de plus de 80 milliards d'euros, en cours de discussion avec les institutions créancières.

Mi-juillet, alors qu'Athènes et ses partenaires s'étaient entendus sur le principe de ce nouveau renflouement, la Grèce avait reçu un prêt d'urgence de sept milliards d'euros de l'Union européenne pour s'acquitter d'arriérés auprès du Fonds monétaire international et d'un précédent remboursement à la Banque centrale européenne. Elle doit rembourser ce prêt d'urgence et souhaiterait éviter d'en contracter un second.

Avec Belga

Nos partenaires